Chan-Cameroun 2020 : les Léopards arrachent un nul (1-1) face aux Chevaliers de la Méditerranée

La République Démocratique du Congo, a pour son deuxième match dans le groupe B, arraché un nul 1-1 face à la Lybie à la dernière seconde du match.

Diminuée par les absences de 10 joueurs et du sélectionneur principal  Florent Ibenge, les Léopards auront couru derrière le score dès le début du match réussissant égaliser par Masasi

Il sied de noter que, les  Léopards étaient cueillis à froid dès l’entame de la partie. Sur le côté gauche de Djuma, la Libye obtenait un corner que le capitaine Muetaz Husayn catapultait le ballon au fond sur un coup de tête (1-0, 5e).

La première réponse des Léopards arrivait à la 16e minute sur un centre de Chico Ushindi repris de la tête par Lilepo Makabi mais sa tête passait au-dessus. A la 19e Ebengo Ciel ratait de peu l’égalisation sur un ballon repris instantanément après un joli débordement de Ushindi dans son couloir droit.

Les Léopards mettaient la pression sur des Libyens revenus dans leur camp par Ebengo sur une frappe déviée mais se mettait en danger. Dans la foulée, Nathan Mabruki sortait de justesse pour sauver l en sortant loin de sa surface de réparation (24e).

La RDC remettait la pression sans succès, Luzolo (26) et Masasi (28e) ne trouvaient pas le cadre. Sur son premier débordement sans le match, Lilepo prenait le dessus sur son vis-à-vis et mettait Azzaqah à contribution (30e). Le rythme retombait malgré la possession stérile des hommes de Pamphile Mihayo face à la défense disciplinée de la Libye.

Masasi avait la balle de l’égalisation mais trouvait le poteau après un  deux avec Mayele (42e). Ça sera la dernière occasion du match avant que l’arbitre ne siffle la pause. Les Léopards doivent mettre plus de précision pour espérer revenir au score.

Mihayo ajoutait une arme supplémentaire en attaque. À un quart d’heure de la fin, minutes de la fin, Ricky Tulenge prenait la place de Mayele (75e), William Likuta prenant la place de Lilepo Makabi décevant (80e). A cinq minutes de la fin, Tulenge et Ebengo n’arrivaient pas à trouver le cadre malgré des coups de pied arrêté bien placés. Les Libyens jouaient la montre et réussissaient à garder leur avantage jusqu’à la dernière seconde du match. Sur une dernière frappe, Masasi battait Azaaqah aux 30 mètres pour égaliser (1-1). Grace à ce match nul miraculeux, la RDC garde la tête du groupe avec 4 points devant la Libye 2 pts, en attendant le match entre Congo-Brazzaville et Niger.