Eco et Business › Finance

RCA : la Cobac s’oppose à l’utilisation de la cryptomonnaie

La Commission bancaire de l’Afrique centrale (COBAC), s’oppose à l’utilisation de toutes formes de cryptomonnaie dans la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC).

 

La réaction fait suite à l’adoption du bitcoin comme monnaie légale en RCA. La cryptomonnaie le bitcoin a cours légal dans ce pays depuis le 22 avril 2022. Cette monnaie virtuelle est utilisée comme deuxième monnaie d’échange après le Fcfa. La COBAC rejette tout recours aux cryptomonnaies dans les transactions financières dans la région. « « Il est interdit aux établissements assujettis ainsi qu’à leurs partenaires techniques dans le cadre des services de paiements d’échanger ou de convertir, de régler ou de couvrir en devise ou FCFA, les transactions relatives aux cryptomonnaies ou ayant un lien avec celles-ci», décide l’institution bancaire.

« Afin de garantir la stabilité financière et de préserver les dépôts de la clientèle, la Cobac a rappelé certaines interdictions liées à l’utilisation des crypto-actifs dans la Cemac, notamment la souscription et la détention des cryptomonnaies de quelle que nature que ce soit pour compte propre ou pour compte des tiers, l’échange ou la conversion, le règlement ou la couverture en devise ou en franc CFA des transactions relatives aux cryptomonnaies ou ayant un lien avec celles-ci, l’interdiction du bitcoin ou de toute autre cryptomonnaie comme un moyen d’évaluation des éléments d’actif, de passif ou de hors-bilan des établissements assujettis.»



Retour en haut