Société




RCA : une trentaine de morts dans une embuscade entre Bambari-Alindao

Les rebelles de l’UPC de Ali Darass reconvertis en CPC ont tendu mardi après-midi une embuscade contre un convoi à…

Une trentaine de morts dans une embuscade entre Bambari-Alindao. Journaldebrazza.com

Les rebelles de l’UPC de Ali Darass reconvertis en CPC ont tendu mardi après-midi une embuscade contre un convoi à Matchika.

 

Une trentaine de personnes tuées, des blessés transférés à l’hôpital de Bambari, des véhicules et motos incendiés par les assaillants.

L’un des conducteurs de ces véhicules a témoigné à la Radio Lego Ti la Ouaka de Bambari en ces termes : « Ces hommes armés nous ont arrêté, nous ont fouillé et ont brûlé les camions et les deux motos. Ensuite,  ils ont ouvert le feu sur nous à bout portant. D’autres passagers sont ligotés par terre avant d’être tués.  Il y a beaucoup de morts, des enfants, des femmes et des blessés.  Moi,  j’ai reçu des balles sur mon épaule et mon bras gauche. Il en a qui ont reçu des balles dans la tête ils sont morts sur place ».

D’autres sources locales contactées par Oubangui Médias nous ont confié qu’il s’agit d’un convoi de 3 camions qui transportaient des vivres et des médicaments à destination d’Alindao. Ces rebelles ont d’abord pillé les véhicules, dépossédé les passagers avant de les exécuter et bruler les véhicules. D’autres passagers ont réussi à s’enfuir.

Le bilan pourra s’alourdir car certains blessés ont succombé à l’hôpital de Bambari. Des images qui circulent sur les réseaux sociaux montrent un véritable carnage des civiles par ces rebelles.

Selon les témoignages des proches des victimes à Bambari, les casques bleus de la Minusca n’avaient pas escorté le convoi comme initialement prévu. Après l’attaque de ce convoi, les Forces Armées Centrafricaines, sont allées à la recherche de ces rebelles.

Dans la ville d’Alindao, la panique a gagné la population suite à la rumeur d’attaque imminente des rebelles de l’UPC, reconvertis en CPC.