Société




RCA-Bocaranga : explosion d’un camion sur une mine terrestre

Un camion a sauté dimanche 7 novembre sur une mine  terrestre près du village Bambara, communément appelé Ndouzou, situé à…

Explosion d’un camion sur une mine terrestre à Bocaranga. journaldebangui.com

Un camion a sauté dimanche 7 novembre sur une mine  terrestre près du village Bambara, communément appelé Ndouzou, situé à 17 kilomètres de Bocaranga dans la préfecture de l’Ouham-Péndé, au nord-ouest de la République centrafricaine.

 

Selon des informations recueillies dans la localité, le camion de six roues qui se faisait exploser ce dimanche matin était en provenance probablement de Mbaïmboum via Ngaouandaye et Ndim, dans Lim-Pendé, et à destination de Bocaranga, dans l’Ouham-Péndé. Mais arrivé au village Bamara communément appelé Ndouzou, à environ 17 kilomètres de Bocaranga, le camion avait malheureusement roulé sur une mine terrestre qui a explosé à son passage. Selon des informations recueillies dans la localité, le camion de six roues qui se faisait exploser ce dimanche matin était en provenance probablement de Mbaïmboum via Ngaouandaye et Ndim, dans Lim-Pendé, et à destination de Bocaranga, dans l’Ouham-Péndé. Mais arrivé au village Bamara communément appelé Ndouzou, à environ 17 kilomètres de Bocaranga, le camion avait malheureusement roulé sur une mine terrestre qui a explosé à son passage.

Pour l’heure, il est très tôt d’avoir le bilan officiel de ce triste incident à cause de l’insécurité qui prévaut dans le secteur. Mais une source locale a indiqué que le camion, qui transportait des marchandises avec des fûts de carburant, était complètement calciné avec ses cargaisons.

Rappelons que depuis le début d’année,  au moins une trentaine d’incidents impliquant des engins explosifs ont coûté la vie à au moins une dizaine des civils  et ont blessé une vingtaine d’autres dont deux Casques bleus de la Minusca dans le Nord-ouest du pays.

La division de la Communication stratégique et de l’Information publique de la Mission Multidimensionnelle Intégrée pour la Stabilisation en République Centrafrique (MINUSCA), lors de sa conférence de presse du mercredi 8 septembre dernier, avait annoncé la suspension de ses opérations de déminage dans les régions de Nana-Mambéré, l’Ouham Péndé et de Lim-Pendé.