L’info en continu

    • mardi 20 novembre
    • Un juge américain suspend la décision de Trump de refuser l’asile aux migrants illégaux.

      journaldekinshasa.com - 16h36

      La Justice américaine a retoqué une décision du président. Un juge a en effet bloqué temporairement, lundi 19 novembre, une décision de l’administration Trump refusant la possibilité de demander l’asile aux personnes entrant illégalement sur le territoire des États-Unis, au moment où des milliers de migrants venus d’Amérique centrale se massent à la frontière avec le Mexique. Donald Trump a signé le 16 novembre un décret qui permet de rejeter automatiquement les demandes d’asile déposées par des personnes ayant traversé illégalement cette frontière.

    • Gilets jaunes : de Belgique, Macron prône le dialogue pour sortir du mouvement

      journaldekinshasa.com - 16h10

      Au second jour de sa visite d’État en Belgique, le président français est revenu sur le mécontentement en France autour de la question de la hausse du prix des carburants. Emmanuel Macron estime que c’est par le dialogue et l’explication qu’il sera possible de mettre fin au mouvement des Gilets jaunes contre la hausse des carburants.

    • lundi 19 novembre
    • Centrafrique : nouveau bilan des violences à Alindao, 48 morts, selon l’ONU

      AFP - 17h37

      Moins 48 personnes ont été tuées dans les combats entre groupes armés la semaine dernière à Alindao, dans le centre de la Centrafrique, selon un rapport interne de l’ONU. Un précédent bilan faisait état d’au moins 37 morts, dont deux prêtres, dans des combats qui ont opposé jeudi des milices antibalaka, autoproclamés d’autodéfense, à des combattants du groupe armé Union pour la paix en Centrafrique (UPC).

    • Coup d’envoi de la campagne présidentielle au Nigeria

      - 17h32

      Le président du Nigeria, Muhammadu Buhari, et son principal rival, le richissime hommes d’affaires Atiku Abubakar, ont dévoilé leur programme donnant ce lundi 19 novembre, le coup d’envoi de la campagne présidentielle, à trois mois du scrutin. Au Nigeria – première puissance pétrolière du continent africain peuplée de plus de 180 millions d’habitants -, les électeurs sont appelés aux urnes le 16 février. Ils devront choisir leur président parmi 78 candidats mais le véritable duel opposera le président sortant, candidat du Congrès des Progressistes (APC) et le chef de file de l’opposition (Parti populaire Démocratique, PDP).

      Lien
    • OMS : la lutte contre le paludisme au point mort

      AFP - 17h28

      La lutte contre le paludisme, l’une des premières causes de mortalité au monde, stagne alors que 219 millions de cas ont été enregistrés en 2017, soit deux millions de plus que l’année précédente, selon un rapport de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) publié lundi. La plupart des 219 millions de cas de paludisme en 2017, à savoir 200 millions (91%), ont été enregistrés en Afrique, et les dix pays du continent les plus durement touchés par la maladie « auraient enregistré 3,5 millions de cas supplémentaires par rapport à 2016 », selon l’OMS.

    • France: Booba clashe violemment Maître Gims et Dadju

      journaldekinshasa.com - 11h59

      Visiblement, Booba ne compte pas se défaire de ce penchant qu’il a pour les clashs. Surnommé le roi du clash, Booba vient encore de faire parler de lui en s’attaquant violemment à Maître Gims qui a été soutenu par Dadju, qui a répondu à Booba  sur instagram !

    • vendredi 16 novembre
    • La malienne Aida Diarra nommée Senior vice-présidente de Visa en Afrique subsaharienne

      journaldekinshasa.com - 13h56

      La nomination est effective depuis le 1er novembre 2018. Aida Diarra supervisera toutes les opérations de Visa sur 48 marchés en Afrique subsaharienne. Avant sa nomination, elle était vice- présidente de Western Union et directrice générale Afrique, depuis 2014 et basée à Casablanca. Aida Diarra se rapportera directement à Andrew Torre, président régional de Visa pour l’Europe centrale et orientale, le Moyen-Orient et l’Afrique (CEMEA) et rejoindra l’équipe de direction régionale de Visa pour le CEMEA.

      En tant que membre de cette équipe, elle représentera également l’Afrique subsaharienne au sein du réseau régional et mondial de visa, afin de garantir que les meilleures pratiques d’autres marchés puissent être offertes à l’écosystème de paiement en Afrique. Aida Diarra justifie de 25 ans de carrière dans le secteur des services financiers et de la finance numérique, spécialement le développement et la mise en œuvre de stratégies, le développement d’affaires et la gestion opérationnelle.

    • mercredi 14 novembre
    • Les USA préviennent : « Aucune raison de retarder le processus. Le monde entier observe pour savoir ce que sera l’héritage de Kabila », (N. Haley)

      journaldekinshasa.com - 16h19

      Dans une allocution faite mardi 13 novembre dernier au cours d’une réunion du Conseil de Sécurité de l’ONU sur la situation en République Démocratique du Congo, l’ambassadrice des États-Unis a déclaré qu’il n’y a aucune excuse aujourd’hui pour retarder les élections. Selon Nikki Haley, depuis deux ans le Conseil de Sécurité ne cesse d’insister sur la nécessité d’élections libres, justes et crédibles le 23 décembre et que toutes les parties savent ce qu’elles doivent faire.

    • mardi 13 novembre
    • La France rend hommage aux victimes des attentats du 13-Novembre

      journaldekinshasa.com - 15h53

      Trois ans après les attentats du 13-Novembre à Paris, la France commémore ses victimes

    • La conférence sur la Libye s’est ouverte à Palerme en présence du maréchal Haftar

      journaldekinshasa.com - 15h49

      Ce sera sans lui. Même si le maréchal Khalifa Haftar, homme fort de l’est de la Libye, est arrivé à Palerme en Sicile dans la soirée du lundi 12 novembre. Sa participation à la conférence internationale sur l’avenir de ce pays en proie au chaos depuis 2011, était encore incertaine lundi soir, mais mardi matin, il a annoncé son refus.Le commandement général de l’armée nationale libyenne (ANL, autoproclamée) a démenti la participation de M. Haftar à la conférence, affirmant qu’il s’était rendu en Sicile pour tenir des séries de rencontres avec les présidents des pays du voisinage pour discuter des derniers développements sur le plan national et international.
      Le maréchal Haftar a été accueilli peu après 20h30, heure locale, à la Villa Igiea de Palerme par le président du Conseil italien Giuseppe Conte, après avoir laissé planer l’incertitude sur sa participation. Il a toutefois refusé de participer au dîner offert par Giuseppe Conte. Ta contribution pour la conférence est importante, a confié Giusepe Conte au maréchal libyen avant qu’il ne quitte les lieux. L’incertitude restait totale mardi matin sur sa volonté d’assister à une réunion de travail, prévue à partir de 11h, heure locale.

    • Au Soudan du Sud, une paix si fragile

      journaldekinshasa.com - 15h39

      Au Soudan du Sud, la guerre civile qui fait rage depuis cinq ans est peut-être en passe de se terminer. Un accord de paix a été signé le 12 septembre par les belligérants, et fin octobre, le chef rebelle Riek Machar est rentré de deux ans d’exil pour participer à une cérémonie de réconciliation. Le pays tout entier hésite entre espoir et méfiance… car des accords de paix, il y en a déjà eu.

    • vendredi 09 novembre
    • Philippines : la veuve du dictateur Ferdinand Marcos lourdement condamnée pour corruption

      journaldekinshasa.com - 15h08

      Imelda Marcos, l’ancienne première dame des Philippines, femme du dictateur Ferdinand Marcos a été condamnée à une importante peine de prison. Àgée de 89 ans, il est cependant peu probable qu’elle purge sa peine. Le tribunal anti-corruption des Philoppines (Sandiganbayan) l’a condamnée à des peines allant de six à onze ans de prison pour chacun des sept chefs d’inculpations retenus contre elle, dont sept virements d’un montant total de 200 millions de dollars à des fondations suisses à l’époque où elle était gouverneure de la capitale, Manille.

    • jeudi 08 novembre
    • À Dakar, une école pour renforcer la lutte contre la cybercriminalité en Afrique

      journaldekinshasa.com - 15h22

      C’était sans doute le moment fort de l’édition 2018 du Forum de Dakar. Le ministre des Affaires étrangères français, Jean-Yves le Drian, et son homologue sénégalais, Sidiki Kaba, ont inauguré mardi 6 novembre l’École nationale en cybersécurité à vocation régionale (ENVR) de Dakar au cours d’une cérémonie officielle. L’établissement aura pour but d’augmenter les capacités locales des États africains à lutter contre la délinquance, le terrorisme ou la radicalisation et à développer des moyens d’investigation numérique contre les cybercriminels, a indiqué le quai d’Orsay dans un communiqué. L’école devra également permettre de renforcer la coopération régionale des États africains par l’harmonisation de l’expertise et des pratiques.

    • mardi 06 novembre
    • Cameroun : le président élu Paul Biya vient de prêter serment à l’Assemblée Nationale

      journaldekinshasa.com - 11h49

      Devant les sénateurs, les députés, les  membres du gouvernement et  les corps diplomatiques, le chef de l’État Paul Biya acclamé par les députés et sénateurs, a réitéré son engagement à servir son pays. Il a ainsi félicité ses compatriotes pour la confiance renouvelée à son égard.  Le président de la République a pris l’engagement d’améliorer les conditions  des  vies  des camerounais afin de faire du Cameroun un pays moderne.

    • lundi 05 novembre
    • Barack Obama en campagne face à Trump pour des élections de mi-mandat aux États-Unis

      journaldekinshasa.com - 11h13

      Les démocrates espèrent prendre leur première revanche politique contre Donald Trump mardi lors des élections de mi-mandat. Sans leader depuis la défaite d’Hillary Clinton, de nombreux candidats ont fait appel à Barack Obama dans la campagne. A deux jours des élections de mi-mandat qui détermineront la majorité au Congrès américaine pour les deux prochaines années, Donald Trump et l’ancien président Barack Obama sont en campagne. Après de nombreuses élections partielles et locales depuis 2016, mardi sera le premier verdict rendu par l’ensemble des Américains sur la présidence de Donald Trump. Les 435 sièges de la Chambre des représentants seront renouvelés pour deux ans, et 35 des 100 sièges du Sénat le seront pour six ans; Chambre et Sénat sont actuellement à majorité républicaine. 36 des 50 gouverneurs (chefs exécutifs des États) seront aussi élus.

    • vendredi 26 octobre
    • Migrants honduriens : 800 militaires américains déployés à la frontière avec le Mexique

      journaldekinshasa.com - 13h56

      Les migrants honduriens ont repris, jeudi, leur périple depuis Mapastepec, dans le sud du Mexique. Ils se dirigent toujours vers les États-Unis qui s’apprêtent à déployer 800 militaires à la frontière. Ces troupes de l’armée régulière, qui pourraient être envoyées depuis plusieurs bases militaires du pays, viendront renforcer les plus de 2 000 réservistes de la Garde nationale déjà sur place depuis le printemps. Le ministre américain de la Défense, Jim Mattis, doit officialiser ce vendredi le nouveau déploiement, a précisé un responsable du Pentagone.

    • Colis piégés aux États-Unis : le FBI concentre son enquête sur quatre États

      journaldekinshasa.com - 13h46

      Plusieurs centaines d’enquêteurs à travers les États-Unis recherchent activement le ou les responsables de l’envoi de dix colis suspects à des personnalités politiques, mais rien n’a encore filtré sur l’identité ou les pistes privilégiées, ce vendredi 26 octobre. L’affaire a considérablement tendu le climat à l’approche des législatives américaines. Trois jours après le premier engin explosif retrouvé au domicile new-yorkais du financier et donateur démocrate George Soros, personne n’a encore été arrêté. Dernières cibles en date du 25 octobre : l’acteur Robert de Niro, et l’ancien vice-président démocrate Joe Biden.

    • Rwanda : des associations françaises luttent contre un non-lieu dans le massacre de Bisesero

      journaldekinshasa.com - 13h39

      L’association Survie, la Fédération internationale des droits de l’homme (FIDH) et la Ligue des droits de l’Homme (LDH) sont remontées contre l’État français. Les associations ont présenté lors d’une conférence de presse,  de ce vendredi 26 octobre, plusieurs pistes juridiques pour faire toute la lumière sur le massacre de Bisesero au Rwanda.

      Commis à la fin du mois de juin 1994, ce massacre a coûté la vie à des centaines de Tutsis avant d’être arrêté par l’armée française, présente non loin. Depuis 2005, six rescapés du massacre, des associations et d’autres parties civiles accusent la force militaire française Turquoise d’avoir sciemment abandonné des centaines de Tutsis des collines de Bisesero (ouest), du 27 au 30 juin 1994, aux génocidaires ralliés au pouvoir gouvernemental Hutu, qui bénéficiait d’un soutien ancien de Paris.

    • mercredi 24 octobre
    • Algérie : la crise au parlement est liée à la succession de Bouteflika

      journaldekinshasa.com - 12h11

      Dès ce mercredi, l’Assemblée populaire nationale pourrait avoir deux présidents à sa tête. Des députés majoritaires ont en effet décidé de désigner un nouveau président alors même que l’actuel chef, Saïd Bouhadja, refuse de céder le pouvoir. Rien ne va plus au sein du Parlement algérien. Depuis fin septembre, l’opinion publique algérienne assiste, médusée, à la plus grave crise politique depuis l’élection du président Abdelaziz Bouteflika il y a presque 20 ans. En effet, les députés de l’Assemblée populaire nationale (APN) ne veulent plus de l’actuel président Saïd Bouhadja et ont décidé de désigner, ce mercredi 24 octobre, un nouveau chef de la Chambre basse. De son côté, Saïd Bouhadja n’envisage pas de démissionner.

      Le 16 octobre, les députés avaient déjà voulu précipiter sa révocation : ils avaient bloqué l’accès à ses bureaux en cadenassant l’entrée principale du bâtiment. Et mercredi dernier, le bureau de l’Assemblée nationale est allé plus loin en constatant et validant la vacance du poste du président et convoquant une assemblée plénière afin de lui trouver un successeur.

    • Cameroun : Maurice Kamto veut s’affirmer comme le leader de l’opposition face à Paul Biya

      journaldekinshasa.com - 11h59

      Après la proclamation de la victoire de Paul Biya à la présidentielle au Cameroun, Maurice Kamto conteste toujours les résultats du scrutin. Une façon pour le candidat battu d’asseoir sa légitimité comme principal opposant au pouvoir. Les multiples recours de Maurice Kamto devant le Conseil constitutionnel n’y ont rien changé. Malgré les dénonciations de fraude massives et des cas présumés d’irrégularités, c’est encore Biya, 85 ans dont 35 au pouvoir, qui a remporté pour la septième fois la présidentielle. Avec 71,28 % des suffrages exprimés,  le président sortant écrase alors le leader du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MCR), Maurice Kamto, arrivé deuxième avec un score de 14,23 %, suivi de celui qu’on appel ouragan Cabral qui a obtenu 6, 28%.

    • lundi 22 octobre
    • Cameroun: Paul Biya reconduit au poste du président de la République

      journaldekinshasa.com - 17h26

      Le président Paul Biya réélu avec 71,28 % des suffrages à l’élection présidentielle du 07 octobre 2018. L’homme d’Etoudi brigue alors le 7è mandat présidentiel au Cameroun.

    • Maroc: 12 militaires blessés lors d’un passage de migrants vers Melilla

      journaldekinshasa.com - 16h53

      Douze militaires marocains ont été blessés dimanche, certains grièvement, en essayant d’empêcher des migrants, dont un est mort, d’escalader la clôture séparant le Maroc de l’enclave espagnole de Melilla, a indiqué ce lundi 22 octobre 2018 le ministère de l’Intérieur marocain. La veille, la préfecture de Melilla avait déclaré qu’un migrant avait été tué et 19 blessés lors de cette tentative de traversée de la frontière depuis la ville marocaine de Nador (nord). Sur environ 300 migrants ayant tenté de franchir la frontière, environ 200 ont réussi à passer à Melilla, selon les autorités espagnoles. Le ministère marocain de l’Intérieur a précisé que quelque 141 migrants ont été arrêtés lors de cette opération, sans donner le nombre exact de ceux ayant tenté de passer en Espagne.

    • mercredi 17 octobre
    • Le Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, a remanié son gouvernement mardi 16 octobre. Pour la première fois, la parité est strictement respectée.

      journaldekinshasa.com - 15h06

      Le chef du gouvernement éthiopien a été réélu la semaine dernière à la tête de la coalition EPRDF qui dirige le pays depuis 1991. Abiy Ahmed sort donc conforté de cette séquence politique puisque le Parlement a validé mardi à l’unanimité son gouvernement. Celui-ci comporte 20 noms au lieu de 28 précédemment. Dix femmes et dix hommes en effet. Parmi les portefeuilles désormais tenus par des ministres féminines, ceux de la Défense et de la Paix. Jamais une femme n’avait été en charge des armées en Ethiopie. Aisha Mohamed sera la première. Elle infirmera le « vieil adage qui dit que les femmes ne peuvent gouverner », s’est félicité le Premier ministre.

    • vendredi 12 octobre
    • Affaire Khashoggi : Trump veut une enquête mais pas la fin des ventes d’armes à Riyad

      journaldekinshasa.com - 12h39

      Donald Trump continue de réclamer des explications au sujet de la disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi. Mais à ce stade, les pressions américaines se bornent à demander des explications à l’Arabie saoudite, allié traditionnel des États-Unis avec lequel l’administration américaine a encore renforcé les liens. Jamal Khashoggi, l’éditorialiste critique du pouvoir saoudien et collaborateur du Washington Post, n’a plus donné de signe de vie depuis son entrée le 2 octobre au consulat d’Arabie saoudite à Istanbul. Des responsables turcs ont affirmé qu’il y avait été assassiné par des agents saoudiens. Riyad dément et maintient, sans preuve à l’appui, qu’il a quitté le bâtiment.

    • Arménie : la rwandaise Mushikiwabo élue à l’unanimité SG de l’OIF

      journaldekinshasa.com - 12h23

      Ministre des affaires étrangères du Rwanda, Louise Mushikiwabo a été élue à l’unanimité, Secrétaire Générale de l’organisation internationale de la francophonie (OIF). Une élection intervenue vendredi 12 octobre, en marge du 17e sommet de l’OIF en Arménie.

    • jeudi 11 octobre
    • Le remaniement du gouvernement français n’aura pas lieu avant vendredi

      journaldekinshasa.com - 17h14

      Il faudra encore attendre pour connaître le nouveau visage du gouvernement français. Le remaniement de l’exécutif n’aura pas lieu avant le retour d’Emmanuel Macron de l’étranger en fin de semaine, a déclaré mercredi 10 octobre la présidence de la République. Le chef de l’État est en Arménie jusqu’à vendredi inclus, lit-on dans son agenda diffusé mercredi par l’Élysée.

    • L’Arabie saoudite retire sa demande d’adhésion à l’Organisation internationale de la Francophonie

      journaldekinshasa.com - 17h02

      L’Arabie saoudite a retiré sa demande d’adhésion à la Francophonie après avoir fait l’objet de vives critiques, notamment celle de ne pas respecter les droits de l’Homme. Critiquée sur les droits de l’Homme, l’Arabie saoudite a finalement fait volte-face. Le royaume a décidé de retirer sa demande d’adhésion à l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) Il a fait parvenir un courrier à l’OIF, au premier jour de son sommet à Erevan, en Arménie, demandant le report de la demande d’adhésion, a indiqué Bertin Leblanc, porte-parole du secrétariat de cette organisation.

    • mardi 09 octobre
    • Rixe à Orly : Booba et Kaaris condamnés à 18 mois de prison avec sursis

      journaldekinshasa.com - 18h55

      Booba et Kaaris ont été condamnés mardi 9 octobre à 18 mois de prison avec sursis pour la  bagarre de l’aéroport d’Orly, qui a spectaculairement soldé, le 1er août, plusieurs années de rancœurs accumulées entre les deux frères ennemis du rap. Ces peines, supérieures aux réquisitions, sont assorties d’une amende de 50 000 euros pour chacun des deux artistes, qui ont été condamnés par le tribunal de Créteil pour violences avec circonstances aggravantes, destructions et dégradations. Les juges ont accordé la relaxe à un prévenu et infligé des peines allant jusqu’à 12 mois de prison avec sursis pour les huit autres personnes qui accompagnaient Booba et Kaaris le jour de la rixe.

    • Cameroun : Maurice Kamto, opposant de Biya, revendique sa victoire à la présidentielle

      journaldekinshasa.com - 18h49

      Maurice Kamto, l’un des principaux candidats à la présidentielle de dimanche 7 octobre au Cameroun a revendiqué lundi 8 septembre dernier à Yaoundé sa victoire face au président sortant Paul Biya. « J’ai reçu mission de tirer le penalty, je l’ai tiré et je l’ai marqué », a déclaré l’ancien ministre de la Justice lors d’une conférence de presse. « J’ai reçu du peuple un mandat clair que j’entends défendre jusqu’au bout ».

    • Urgent: Nikki Haley a démissionné ce mardi

      journaldekinshasa.com - 17h47

      L’ambassadrice des États-Unis aux Nations-Unies a présenté sa démission ce mardi 9 octobre 2018 auprès du président américain Donald Trump. L’information a été rendue publique par Radio France Internationale (RFI), et relayée par plusieurs autres médias américains. Rappelons par ailleurs que Nikki s’est rendue en République Démocratique du Congo l’année passée, pour entre autre, réaffirmer la position des USA sur la tenue des élections démocratiques et transparentes en 2018.

Page 1 sur 2112345...1020...Dernière page »
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité