L’info en continu

    • vendredi 12 octobre
    • Affaire Khashoggi : Trump veut une enquête mais pas la fin des ventes d’armes à Riyad

      journaldekinshasa.com - 12h39

      Donald Trump continue de réclamer des explications au sujet de la disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi. Mais à ce stade, les pressions américaines se bornent à demander des explications à l’Arabie saoudite, allié traditionnel des États-Unis avec lequel l’administration américaine a encore renforcé les liens. Jamal Khashoggi, l’éditorialiste critique du pouvoir saoudien et collaborateur du Washington Post, n’a plus donné de signe de vie depuis son entrée le 2 octobre au consulat d’Arabie saoudite à Istanbul. Des responsables turcs ont affirmé qu’il y avait été assassiné par des agents saoudiens. Riyad dément et maintient, sans preuve à l’appui, qu’il a quitté le bâtiment.

    • Arménie : la rwandaise Mushikiwabo élue à l’unanimité SG de l’OIF

      journaldekinshasa.com - 12h23

      Ministre des affaires étrangères du Rwanda, Louise Mushikiwabo a été élue à l’unanimité, Secrétaire Générale de l’organisation internationale de la francophonie (OIF). Une élection intervenue vendredi 12 octobre, en marge du 17e sommet de l’OIF en Arménie.

    • jeudi 11 octobre
    • Le remaniement du gouvernement français n’aura pas lieu avant vendredi

      journaldekinshasa.com - 17h14

      Il faudra encore attendre pour connaître le nouveau visage du gouvernement français. Le remaniement de l’exécutif n’aura pas lieu avant le retour d’Emmanuel Macron de l’étranger en fin de semaine, a déclaré mercredi 10 octobre la présidence de la République. Le chef de l’État est en Arménie jusqu’à vendredi inclus, lit-on dans son agenda diffusé mercredi par l’Élysée.

    • L’Arabie saoudite retire sa demande d’adhésion à l’Organisation internationale de la Francophonie

      journaldekinshasa.com - 17h02

      L’Arabie saoudite a retiré sa demande d’adhésion à la Francophonie après avoir fait l’objet de vives critiques, notamment celle de ne pas respecter les droits de l’Homme. Critiquée sur les droits de l’Homme, l’Arabie saoudite a finalement fait volte-face. Le royaume a décidé de retirer sa demande d’adhésion à l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) Il a fait parvenir un courrier à l’OIF, au premier jour de son sommet à Erevan, en Arménie, demandant le report de la demande d’adhésion, a indiqué Bertin Leblanc, porte-parole du secrétariat de cette organisation.

    • mardi 09 octobre
    • Rixe à Orly : Booba et Kaaris condamnés à 18 mois de prison avec sursis

      journaldekinshasa.com - 18h55

      Booba et Kaaris ont été condamnés mardi 9 octobre à 18 mois de prison avec sursis pour la  bagarre de l’aéroport d’Orly, qui a spectaculairement soldé, le 1er août, plusieurs années de rancœurs accumulées entre les deux frères ennemis du rap. Ces peines, supérieures aux réquisitions, sont assorties d’une amende de 50 000 euros pour chacun des deux artistes, qui ont été condamnés par le tribunal de Créteil pour violences avec circonstances aggravantes, destructions et dégradations. Les juges ont accordé la relaxe à un prévenu et infligé des peines allant jusqu’à 12 mois de prison avec sursis pour les huit autres personnes qui accompagnaient Booba et Kaaris le jour de la rixe.

    • Cameroun : Maurice Kamto, opposant de Biya, revendique sa victoire à la présidentielle

      journaldekinshasa.com - 18h49

      Maurice Kamto, l’un des principaux candidats à la présidentielle de dimanche 7 octobre au Cameroun a revendiqué lundi 8 septembre dernier à Yaoundé sa victoire face au président sortant Paul Biya. « J’ai reçu mission de tirer le penalty, je l’ai tiré et je l’ai marqué », a déclaré l’ancien ministre de la Justice lors d’une conférence de presse. « J’ai reçu du peuple un mandat clair que j’entends défendre jusqu’au bout ».

    • Urgent: Nikki Haley a démissionné ce mardi

      journaldekinshasa.com - 17h47

      L’ambassadrice des États-Unis aux Nations-Unies a présenté sa démission ce mardi 9 octobre 2018 auprès du président américain Donald Trump. L’information a été rendue publique par Radio France Internationale (RFI), et relayée par plusieurs autres médias américains. Rappelons par ailleurs que Nikki s’est rendue en République Démocratique du Congo l’année passée, pour entre autre, réaffirmer la position des USA sur la tenue des élections démocratiques et transparentes en 2018.

    • dimanche 07 octobre
    • Le Sénat confirme la nomination de Kavanaugh à la Cour suprême américaine

      journaldekinshasa.com - 13h26

      Le juge Brett Kavanaugh a prêté serment à la Cour suprême après que les sénateurs ont confirmé sa nomination, offrant ainsi à Donald Trump une victoire politique importante à un mois des élections de mi-mandat aux États-Unis.

    • Les Brésiliens aux urnes pour une présidentielle marquée par l’émergence de l’extrême droite

      journaldekinshasa.com - 12h36

      Les Brésiliens sont appelés aux urnes, dimanche 7 octobre, pour une élection présidentielle qui a rarement autant divisé le pays. Le scrutin pourrait aboutir à l’élection de Jair Bolsonarà, un député d’extrême droite nostalgique de la dictature militaire, que les derniers sondages parus samedi soir donnent nettement favori du premier tour. Décrit par certains comme le Donald Trump tropical, Jair Bolsonaro a accru ces dernières semaines son avance dans les intentions de vote sur son principal rival, Fernando Haddad, candidat du Parti des travailleurs (PT, gauche) en remplacement de l’ancien président Luiz Inacio Lula da Silva, inéligible.

    • samedi 06 octobre
    • Présidentielle au Cameroun : la diaspora rêve de changements

      journaldekinshasa.com - 17h04

      Depuis le début de la campagne, la présidentielle occupe les discussions des Camerounais installés en Europe. À la veille du scrutin du 7 octobre, les espoirs de changement demeurent même si les électeurs se font peu d’illusion sur l’issue du vote. Tout le quartier, ou presque, est au courant : Cabral Libii, candidat à l’élection présidentielle du Cameroun, est venu se faire coiffer dans le salon de Fabrice, rue Marcadet, dans le XVIIIe arrondissement de Paris. Le jeune homme, qui s’est rebaptisé « le Coiffeur des stars », a d’ailleurs laissé en place l’affiche de bienvenue qu’il avait installée dans la vitrine de sa boutique.

    • vendredi 05 octobre
    • Présidentielle au Cameroun : « Pour beaucoup d’anglophones, cette élection est une insulte »

      journaldekinshasa.com - 16h15

      Dimanche 7 octobre, quelque 6,5 millions de Camerounais sont appelés aux urnes pour choisir entre le président sortant, Paul Biya, au pouvoir depuis 36 ans et candidat à un septième mandat, et ses huit opposants. Mais à mesure que la date du scrutin approche, les régions séparatistes anglophones s’enfoncent dans la crise.Les groupes armés séparatistes ont annoncé qu’ils boycotteraient le scrutin et ont sommé la population de ne pas se rendre aux bureaux de vote. Face à ces menaces, de plus en plus d’habitants des régions anglophones ont quitté leur domicile. Paul Biya, 85 ans, fait de son côté campagne sur sa capacité à maintenir l’unité et la paix au Cameroun. Malgré l’instabilité des régions anglophones mais aussi de l’Extrême-Nord, toujours menacé par le groupe jihadiste Boko Haram.

    • jeudi 04 octobre
    • Ngozi Okonjo-Iweala retenue une nuit à l’aéroport de Marrakech avec un passeport de l’Union africaine

      journaldekinshasa.com - 16h45

      Invitée à participer au Sommet annuel Woman in Africa, à Marrakech, Ngozi Okonjo-Iweala a vécu l’expérience de beaucoup d’Africains subsahariens à leur entrée au Maroc : passer la nuit à l’aéroport. L’information a été communiquée sur les réseaux sociaux par Edith Brou, CEO de Africa Contents Group. Membre du Conseil d’administration de Twitter, ex-directice générale de la Banque mondiale, ex-ministre des Finances du Nigéria, Ngozi Okonjo-Iweala « a voulu tester le nouveau passeport de l’Union africaine au Maroc. Malheureusement elle a dû dormir à l’aéroport jusqu’au matin parce que ce passeport n’est pas encore reconnu », a témoigné Edith Brou.

    • Affaire Kavanaugh : trois élus républicains dénoncent les moqueries de Trump

      journaldekinshasa.com - 16h28

      « Odieux, inacceptable ». Aux États-Unis, des sénateurs républicains se sont élevés, mercredi 3 octobre, contre les propos moqueurs de Donald Trump envers Christine Blasey Ford, la femme qui accuse d’agression sexuelle le juge Brett Kavanaugh « Comment êtes-vous rentrée chez vous ? Je ne m’en souviens pas. Comment vous êtes-vous rendue sur place ? Je ne m’en souviens pas (…) Il y a combien d’années ? Je ne sais pas, je ne sais pas, je ne sais pas », a lancé Donald Trump lors d’un meeting dans le Mississippi mardi, feignant d’imiter l’universitaire de 51 ans et faisant rire l’assistance. « Évoquer un sujet aussi sensible dans un meeting n’est pas juste » et même odieux, a commenté le sénateur Jeff Flake.

    • Brésil : Jair Bolsonaro, candidat d’extrême droite, décolle dans les sondages

      journaldekinshasa.com - 11h29

      Le candidat d’extrême droite brésilienne Jair Bolsonar ne cesse de creuser l’écart dans les sondages, à quelques jours de l’élection présidentielle qui doit se tenir le 7 octobre  2018.  Mardi 2 octobre, l’institut de sondages Datafolha le créditait de 32 % au premier tour, soit 11 points de plus que le candidat de gauche Fernando Haddad (21 %), contre seulement 6 points d’écart vendredi dernier (28 % contre 22 %). Si l’on considère uniquement les votes valides (en excluant les blancs et les nuls, comme ce sera le cas lors du scrutin), Datafolha a calculé que Jair Bolsonaro obtiendrait même 38 % des voix, contre 24 % pour Fernando Haddad. Au deuxième tour, le 28 octobre, il l’emporterait par une courte marge (44 % contre 42 %), alors que le candidat du Parti des travailleurs était donné nettement vainqueur (45 % contre 39 %) il y a encore quelques jours.

    • Ghana : Melania Trump est arrivée à Accra pour son premier voyage en Afrique

      journaldekinshasa.com - 11h20

      La Première dame des Etats-Unis Melania Trump est arrivée mardi au Ghana, où elle a entamé sa première tournée en Afrique, un voyage qui est l’occasion pour cette femme discrète de se faire une place sur la scène internationale. Mme Trump est arrivée à Accra en milieu de matinée et a foulé le tapis rouge de l’aéroport international de Kotoka devant des groupes de musiciens traditionnels et des enfants en uniforme jaune et brun agitant le drapeau du Ghana. Un grand merci, a-t-elle lancé, tenant le bouquet qu’une petite fille lui avait offert, et alors qu’elle était reçue par la Première dame du Ghana, Rebecca Akufo-Addo. Melania Trump est partie la veille de la base militaire d’Andrews, proche de Washington. La Première dame, qui a organisé ce voyage de sa propre initiative selon son entourage, a indiqué qu’il s’agissait d’une visite diplomatique et humanitaire, et qu’elle souhaite mettre l’accent sur les enfants et leur bien-être, à travers sa campagne « Be Best ».

    • mardi 02 octobre
    • La guinée fête 60 ans d’une indépendance mouvementée

      AFP - 17h06

      Premier pays d’Afrique subsaharienne à avoir obtenu son indépendance de la France, la Guinée fête mardi ses 60 ans de souveraineté, dans un contexte de contestation politique et sociale. Plusieurs dizaines de milliers de personnes, essentiellement des jeunes, se sont massés au stade du 28-Septembre de Conakry dès le début de la journée, en attendant dans une ambiance festive l’arrivée du président Alpha Condé et de ses hôtes, dont une dizaine de chefs d’Etat africains.

    • Mauritanie: l’opposition dénonce la non-convocation de la nouvelle assemblée nationale

      AFP - 16h59

      L’opposition en Mauritanie a dénoncé ce mardi 02 octobre, la non tenue lundi de la première session de l’Assemblée nationale, ainsi que le maintien en détention préventive de l’un de ses membres, élu aux législatives de septembre. Le pouvoir du président Mohamed Ould Abdel Aziz n’a donné aucune explication à la non-convocation de l’Assemblée, dominée par son parti, l’Union pour la république (UPR).

    • Cristiano Ronaldo visé par une plainte pour agression sexuelle à Las Vegas

      journaldekinshasa.com - 12h08

      La police de Las Vegas a annoncé, lundi 1er octobre, avoir rouvert l’enquête sur des accusations de viol portées par une Américaine de 34 ans contre la star mondiale du football Cristiano Ronaldo. Ce dernier a catégoriquement démenti toute agression sur la jeune femme dans sa chambre d’hôtel en juin 2009 et parlé de fake news. La plaignante, Kathryn Mayorga, affirme dans une plainte déposée dans l’État du Nevada que Ronaldo l’a sodomisée de force le 13 juin 2009 et a exercé des pressions sur elle pour lui faire signer un accord financier la contraignant au silence. La plainte de Mme Mayorga, les preuves physiques de son agression sexuelle […] ne sont pas des fake news, a rétorqué son avocat, Leslie Stovall, dans un communiqué. Selon lui, la jeune femme espère non seulement obtenir justice en mettant Ronaldo face à ses responsabilités, mais aussi l’empêcher de recommencer et encourager toutes les victimes d’agressions sexuelles à poursuivre leurs auteurs, aussi célèbres, riches ou puissants qu’ils puissent paraître.

    • Indonésie : le bilan du séisme et du tsunami dépasse les 1 230 morts

      journaldekinshasa.com - 12h00

      Le bilan du séisme et du tsunami qui ont frappé vendredi soir l’île des Célèbes, en Indonésie, s’établit désormais à 1 234 morts, a annoncé mardi 2 octobre l’agence indonésienne de gestion des catastrophes au cours d’un point presse. La ville côtière de Palu ainsi que la région de Donggala, plus au nord, ont été dévastées vendredi soir par un séisme de magnitude 7,5 suivi d’un tsunami avec des vagues atteignant jusqu’à six mètres de hauteur. La catastrophe a aussi fait 61 867 déplacés. Alors que les autorités avaient toléré ces derniers jours que la population se serve dans les magasins devant le manque d’approvisionnement et l’aide qui tardait à venir, la police a arrêté, mardi, 35 personnes pour avoir volé des ordinateurs et de l’argent et s’est engagée à arrêter les pillages.

    • lundi 01 octobre
    • Une Égyptienne condamnée à deux ans de prison après avoir dénoncé le harcèlement sexuel

      journaldekinshasa.com - 15h34

      Une égyptienne a été condamnée samedi à deux ans de prison en Égypte pour diffusion de fausses informations, après avoir dénoncé sur les réseaux sociaux le harcèlement sexuel dont elle a été victime. Amal Fathi, militante des droits de l’Homme, avait été arrêtée en mai après avoir diffusé une vidéo dans laquelle elle accusait notamment des hommes de la sécurité de l’une des agences de la Banque Misr de l’avoir lourdement draguée. Elle avait aussi critiqué les institutions égyptiennes pour avoir failli à protéger les femmes contre ce type de violences.

    • Kasaï Central : la LUCHA a marché pour dire non aux massacres de Beni

      journaldekinshasa.com - 15h18

      Le mouvement citoyen Lutte pour le changement, (LUCHA), Kasaï Central, a, lors d’une marche pacifique organisée ce lundi 1er octobre à Kananga, pour dire non aux massacres de Beni, affirmé être préoccupé par les tueries à répétition, perpétrées par des présumés ADF dans la ville de Beni au Nord-Kivu.  Dans une déclaration lue devant le vice-gouverneur après cette marche, les membres de ce mouvement citoyen, appellent les autorités congolaises au respect de l’article 16 de  la Constitution.

    • Laurent Gbagbo va demander à la CPI de l’acquitter de crimes contre l’humanité

      jo - 15h13

      L’ancien président de la Côte d’Ivoire Laurent Gbagbo demande ce lundi 1er octobre devant la justice internationale à être acquitté des chefs de crimes contre l’humanité et libéré de prison, après avoir passé sept ans en détention. Premier ex-chef d’État remis à la Cour pénale internationale (CPI), Laurent Gbagbo est jugé pour des crimes contre l’humanité présumés commis pendant la crise post-électorale de 2010-2011.Après plus de deux ans de procès, la défense estime que le procureur de la CPI n’a pas été en mesure de prouver les accusations. Elle demande un non-lieu total, un jugement d’acquittement pour toutes les charges et pour tous les modes de responsabilité, ainsi que la libération immédiate de Laurent Gbagbo. Les demandes sont similaires dans le camp de la défense de Charles Blé Goudé, ex-chef du mouvement des Jeunes patriotes fidèles à l’ancien président. Charles Blé Goudé aurait été à la tête d’hommes ayant tué et violé des centaines de personnes dans le but de maintenir le président Gbagbo à la tête du pays.

    • vendredi 28 septembre
    • Mali : huit soldats maliens tués par des engins explosifs

      journaldekinshasa.com - 13h19

      Sept soldats maliens et un chauffeur civil ont été tués mercredi 26 septembre dernier par des engins explosifs improvisés dans le centre du Mali, où l’armée française a par ailleurs largué 120 parachutistes dans le cadre de son opération antijihadiste. L’attaque s’est produite à la frontière entre le centre du pays (région de Mopti) et le nord (Tombouctou), deux régions toujours confrontées à la violence jihadiste malgré plus de cinq années d’interventions militaires internationales. Selon le communique du ministère de la défense, le deux véhicules d’une mission d’escorte des FAMa ont sauté dans l’après-midi du 26 septembre  dernier entre Bambara Maoudé et Douentza.

    • mercredi 26 septembre
    • Mondial-2022 au Qatar : Amnesty dénonce les salaires non payés aux ouvriers étrangers

      journaldekishansa.com - 18h44

      Des dizaines d’étrangers travaillant sur l’un des chantiers de la Coupe du monde de football 2022 au Qatar n’ont pas reçu de salaires depuis des mois, dénonce Amnesty International dans un rapport sur cet émirat du Golfe rendu public mercredi. Après les horribles conditions de travail dénoncées en 2016 sur les chantiers du Mondial-2022, Amnesty International affirme dans un rapport, publié  ce mercredi 26 septembre, que des dizaines d’étrangers travaillant sur l’un des chantiers au Qatar n’ont pas été payés depuis des mois. Des ressortissants du Népal, d’Inde et des Philippines ont des arriérés de salaires de 1 700 euros, non payés par la compagnie d’ingénierie Mercury MENA, et pour certains, cela représente l’équivalent de 10 mois de salaire. L’organisation de défense des droits de l’Homme estime que le non-paiement des salaires a ruiné des vies et appelle le gouvernement du Qatar à verser à ces travailleurs leurs salaires.

    • Donald Trump accuse la Chine d’ingérence dans les élections de mi-mandat américaines

      journaldekinshasa.com - 18h18

      Le président américain Donald Trump a accusé la Chine, mercredi devant le Conseil de sécurité de l’ONU, d’interférer dans le processus électorale de mi-mandat au Etats-Unis, dans le but d’empêcher son camp, celui du parti républicain de l’emporter. « La Chine essaye d’interférer dans les élections de novembre 2018 contre mon administration », a-t-il déclaré. Ils ne veulent pas que je gagne, ou que nous gagnons, parce que je suis le premier président à défier la Chine sur le commerce. Et d’ajouter : Nous ne voulons pas qu’ils interfèrent dans nos élections à venir. La guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine s’est aggravée lundi 24 septembre, avec l’entrée en vigueur de nouvelles taxes douanières américaines sur 200 milliards de dollars de biens chinois, Pékin dénonçant « les mesures d’intimidation » de Washington.

    • mardi 25 septembre
    • Trump appelle à isoler le régime iranien dans son discours à l’ONU

      journaldekinshasa.com - 18h10

      Sans surprise, le président américain a consacré ce mardi une large partie de son discours devant l’Assemblée générale de l’ONU au régime de Téhéran, qu’il a qualifié de corrompu et destructeur. « Les dirigeants iraniens sèment chaos, mort et destruction au Moyen-Orient ». Comme l’avait annoncé son secrétariat d’État, Donald Trump a consacré une grande partie de son allocution devant l’Assemblée générale de l’ONU au régime iranien qu’il a appelé à « isoler » de la scène internationale.« Les voisins de l’Iran ont payé un lourd tribut à son programme d’expansion », a affirmé le président américain, en référence notamment à la Syrie et au Yémen. Après s’être félicité du retrait des États-Unis de l’horrible accord sur le nucléaire iranien, Donald Trump a fait savoir que Washington imposerait de nouvelles sanctions afin de priver la République islamique des moyens de financer ses ambitions régionales.

    • Contre-attaque aux accusations de scandale sexuel : le juge Kavanaugh défend son honneur sur Fox News

      journaldekinshasa.com - 15h11

      Sur la chaîne Fox News, le candidat à la Cour suprême Brett Kavanaugh a décrié, lundi 24 septembre dernier, une « campagne de calomnies grotesque », au sujet des accusations d’agression dont il fait l’objet. Il affirme qu’il a toujours le soutien de Donald Trump. Dans une tentative de défendre son honneur, le candidat de Donald Trump à la Cour suprême, Brett Kavanaugh, a lancé une contre-attaque médiatique lundi 24 septembre 2018, à trois jours d’une audition de la commission des affaires judiciaires du Sénat qui doit valider sa candidature. La crédibilité de Brett Kavanuagh vacille depuis que deux femmes l’accusent de les avoir agressées dans les années 1980.

    • Les cofondateurs d’Instagram annoncent leur démission

      journaldekinshasa.com - 12h12

      Instagram, le réseau social de partage des photos détenu par Facebook, a annoncé, lundi 24 septembre dernier, la démission de ses cofondateurs, Kevin Systrom et Mike Krieger. Selon les médias américains, ils étaient en conflit avec Mark Zuckerberg. Rien ne va plus avec la maison-mère. Kevin Systrom, qui a créé Instagram en 2010 avec Mike Krieger, directeur des affaires technologiques de l’application de partage de photos détenue par Facebook, ont annoncé, lundi 24 septembre 2018, leur démission en raison, selon la presse, d’une mésentente avec leur maison-mère en pleine tourmente. « Mike (Krieger) et moi sommes reconnaissants pour les huit dernières années chez Instagram et six ans chez Facebook (…). Nous allons prendre des congés pour explorer à nouveau notre curiosité et notre créativité », a écrit dans une déclaration publiée sur le site de l’entreprise Kevin Systrom, directeur général (CEO) d’Instagram, confirmant une information du New York Times.

    • Élection présidentielle au Cameroun : une campagne qui fait déjà polémique

      journaldekinshasa.com - 12h01

      La campagne pour l’élection présidentielle camerounaise a été lancée samedi 22 septembre dernier. Huit candidats affrontent Paul Biya, le président sortant au pouvoir depuis 36 ans sans partage. À deux semaines du scrutin, la campagne comporte déjà son lot de polémiques. La campagne pour l’élection présidentielle camerounaise du 7 octobre prochain. Une première journée de campagne marquée par la tenue des meetings des trois principaux candidats de l’opposition : Akere Muna (FPD), Joshua Osih (SDF) et Maurice Kamto (MRC). Ce dernier a néanmoins dû braver une interdiction des autorités locales pour s’adresser à ses soutiens dans le quartier de Bonabéri, à Douala.

    • lundi 24 septembre
    • Une guerre commerciale de plus en plus intense entre Washington et Pékin

      journaldekinshasa.com - 15h25

      La guerre commerciale fait rage entre Pékin et Washington. Les Etats-Unis et la Chine s’embourbent dans une lutte commerciale avec l’entrée en vigueur ce lundi 24 septembre 2018 de nouvelles taxes douanières sur 260 milliards de dollars de marchandises chinoises et américaines, au risque de faire dérailler la croissance économique mondiale. Faisant fi des multiples mises en garde des économistes et des entreprises, l’administration Trump impose depuis 04H01 GMT des taxes punitives de 10 % sur 200 milliards de dollars d’importations en provenance de Chine.

Page 1 sur 2012345...1020...Dernière page »
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité