Politique › Institutionnel

Centrafrique : un pas de plus vers la modification de la constitution

Le 28 décembre dernier, le parlement a adopté une nouvelle loi sur les procédures référendaires dans le cadre du code électoral en vigueur.

 

C’est sous proposition du ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation, Bruno Yapandé, que l’assemblée nationale de la République Centrafricaine a adopté le nouveau texte juridique qui encadre les procédures de référendum.

Plusieurs réformes ont ainsi été apportées dans cette présente loi.  Il y a notamment les articles 7, et 16, dont le premier demande à chaque parti politique de verser une caution d’un million de FCFA.

Un texte qui a provoqué l’interrogation du député de Auguste Boukanga « les partis politiques vont gagner quoi en finançant un référendum ? »

L’article 16 demande par ailleurs aux leaders des partis politiques de verser une somme avant de prendre part à un débat politique. Cette disposition est contraire aux principes démocratiques et la Constitution a martelé l’honorable Bernard Dilla. Ces dispositions vont être retirées de cette loi.

Pour Héritier Doneng, coordonnateur du Front Républicain,  cette loi facilitera la participation massive des centrafricains a tous les processus référendaires, qui n’excluent pas le référendum visant la modification de la Constitution actuelle.

Bien que beaucoup voient en cela une tentative déjà de lancer un référendum afin de favoriser une modification de la constitution, l’honorable Aurélien Simplice Nzingas souligne toutefois que, chaque leader des partis politiques auront l’occasion d’aller sensibiliser la population en vue de voter pour ou contre,  lors du référendum s’il y en aura.

Lors de cette séance parlementaire, le député Joseph Bendounga n’a pas manqué d’émettre son opposition à ce texte disant, que la priorité des centrafricains n’est pas la révision ou encore la réécriture de la Constitution du 30 mars 2016. Après avoir terminé, ce dernier a aussitôt quitté la salle.

 



Retour en haut