Société




RDC : un consortium de ONG demande la libération de Salomon Idi Kalonda

Cette organisation a fait son plaidoyer dans une déclaration faite le mercredi 24 janvier 2024, à Kinshasa.   Le consortium…

journaldekinshasa.com

Cette organisation a fait son plaidoyer dans une déclaration faite le mercredi 24 janvier 2024, à Kinshasa.

 

Le consortium des ONG des droits de l’homme plaide pour la libération provisoire du conseiller de Moise Katumbi. Salomon Idi Kalonda a été arrêté sur le tarmac de l’aéroport international de Ndjili à Kinshasa, le 30 mai 2023, alors qu’il s’apprêtait à prendre l’avion pour Lubumbashi. Il est accusé notamment d’atteinte à la sûreté de l’État et de collusion avec la rébellion du M23.

Cet homme politique a été élu député provincial en décembre dernier alors qu’il est en prison. Le coordonnateur du consortium, Dieudonné Mushagalusa estime que Salomon Idi Kalonda doit occuper son siège l’assemblée provinciale du Maniema.

Il en appelle à l’intervention du Chef de l’Etat dans ce dossier :

« C’est une demande que la population adresse clairement surtout au Président de la République et à toutes les institutions qui peuvent intervenir sur son cas pour qu’on puisse comprendre que c’est quelqu’un qui est porté par la population, en qui la population met sa confiance », a-t-il précisé