RDC : des présumés fabricants de cartes d’électeur aux arrêts

La police a mis la main sur quatre individus, dont trois policiers, accusés d’appartenir à un réseau de producteurs de…

La police a mis la main sur quatre individus, dont trois policiers, accusés d’appartenir à un réseau de producteurs de pseudo cartes d’électeur.

 

Les agents de la PNC ont appréhendé lundi 27 novembre, quatre présumés fabricants de fausses cartes d’électeurs. Cette information vient de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Papy Niati Mpolo, ancien agent temporaire de la CENI, fait partie des faussaires. Il travaillait avec trois policiers : brigadier-chef Nzuzi Kinzunga Djoly, Séraphin Muanda Muangala et Gloire Mbala Luyeye. Informaticien de son état, a réussi à mettre en place un réseau de faussaires qui produisaient autant des cartes d’électeurs à partir de sa résidence sise 30, avenue Kimpemba, quartier 3 dans la commune de Ndjili. Les trois policiers incriminés avaient pour rôle de trouver des demandeurs de nouvelles cartes d’électeurs ou de duplicata.

*Sur les sommes d’argent exigées à leurs victimes, Papy Niati Mpolo, le cerveau moteur de cette bande, percevait la somme de 10 000 francs congolais. Le matériel utilisé par ces faussaires est composé de trois imprimantes utilisées par la CENI en 2017, un ordinateur, avec une maquette de la carte d’électeur conçue et préinstallée.