Société




RDC : les FARDC arrêtent plus de 20 miliciens Mobondo

Ces miliciens ont été sortis de la forêt mercredi 10 janvier et doivent être transférés à Kwamouth cité pour répondre…

Ces miliciens ont été sortis de la forêt mercredi 10 janvier et doivent être transférés à Kwamouth cité pour répondre de leurs actes.

 

Plus de vingt miliciens Mobondo dont une femme enceinte a été arrêtés, par les Forces armées de la RDC (FARDC) aux encablures du village Ngambomi, dans le territoire de Kwamouth. L’information a été rapportée la société civile de ce territoire. Ils ont été arrêtés grâce à l’opération de ratissage menée par l’armée dans cette partie du pays en proie à l’insécurité depuis juin 2022.

Ces miliciens Mobondo sont accusés de violences qu’ils ont imposé à Kwamouth, rendant impossible les activités champêtres dans cette partie du pays.

« La population aujourd’hui vit un calvaire. Le cout de vie devient de plus en plus difficile. Cela pourquoi, parce que la population qui ne vit que de la forêt, n’a plus accès à la forêt à cause de ces miliciens qui l’empêchent », a déploré Martin Suta, président de la société civile de Kwamouth.

Ils seront transférés à Kwamouth cpour répondre de leurs actes.