Société




RDC-Kayembe : les activités tournent au ralenti après l’effondrement d’un pont

Depuis quelques jours, les activités socio-économiques ne tournent presque pas à Kayembe à cause de l’effondrement d’un pont.   A…

Depuis quelques jours, les activités socio-économiques ne tournent presque pas à Kayembe à cause de l’effondrement d’un pont.

 

A Kayembe le pont Luhuku s’est cassé depuis deux semaines. Cet effondrement n’est pas sans conséquence dans le quotidien de la population. Les activités socio-économiques tournent au ralenti. C’est du moins ce qu’a affirmé Saidi Vumba, activiste des droits de l’homme et notable.

Selon ce notable, les élèves des villages avoisinants ont du mal à se rendre à l’école, et plusieurs véhicules bloqués occasionnant ainsi la hausse de prix des produits vivriers. Des commerçants attendaient impatiemment leurs marchandises, bloqué dans les véhicules qui ne peuvent pas traverser.

« Nous sommes pendant la période pluvieuse où les eaux inondent chaque fois. Et cette rivière se trouve entre les deux villages (Kalimaungu et Kayembe). Les enfants même de Kalimangu ont du mal à traverser pour aller à l’école.  Même les piétons ou même les motards souffrent. Les gros véhicules qui viennent du Sud-Kivu, ne vont pas traverser même si on envisageait cette solution provisoire que le chef de secteur et sa population sont en train de se battre pour en avoir », se plaint Saidi Vumbi.

Saidi Vumbi appelle à l’implication du gouvernement provincial pour la construction d’un nouveau pont.