Société




RDC : des présumés assassins face à la justice

Ils sont accusés d’au moins quatre cas de meurtres enregistrés fin 2023 dans la ville de Goma (Nord-Kivu).   Ces…

Ils sont accusés d’au moins quatre cas de meurtres enregistrés fin 2023 dans la ville de Goma (Nord-Kivu).

 

Ces présumés criminels, parmi lesquels deux jeunes femmes et quatre militaires repartis en six bandes différentes, ont été présentés mardi 2 janvier, avec d’autres présumés criminels, au gouverneur militaire intérimaire. Ils avaient été arrêtés par les services de sécurité pendant différentes opérations les deux dernières semaines de l’année 2023, et sont accusés d’implication, les uns dans des assassinats ciblés, les autres dans les cas de viol et vol à main armée.

« Ils ont assassiné Kise Kubutanwa, gérant de la station Mugabo au quartier Kyeshero, le major Mitima de la PNC Karisimbi, avec cinq civils et son garde de corps qui ont été grièvement blessés. Ils ont assassiné monsieur Dogo Kalinda au quartier Ndosho, le soir du le 1er novembre 2023 vers 19h30 », explique le commissaire supérieur Sehogo Mansengo Panther, commandant de l’escadron de la police anticriminelle.

L’opération de traque des criminels dans la ville de Goma se poursuit.