SociétéFaits divers




RCA : viol d’une jeune fille de 19 ans, un suspect en détention à l’UMIR

Un violeur  présumé âgé de 57 ans a été interpellé par une foule au quartier Saïdou, dans le deuxième arrondissement…

Un violeur  présumé âgé de 57 ans a été interpellé par une foule au quartier Saïdou, dans le deuxième arrondissement de Bangui.

 

Il aurait abusé sexuellement d’une jeune fille de 19 ans au quartier 92 logements. Il se faisait passer pour un médecin, en tout cas il travaille dans le métier, selon les parents de la victime.

Il s’appelle Raymond NGBAHOUMBI, âgée de 57 ans, et travailleur dans un poste de santé d’urgence au quartier 92 logements, dans le sixième arrondissement de Bangui.

Il a croisé sa victime pour la première fois dans ce centre de santé lorsque ses parents l’ont amené pour un mal au ventre. C’est en ce moment que la victime de 19 ans et ses parents ont rencontré le présumé violeur qui est sans doute Monsieur Raymond  NGBAHOUMBI. Après consultation, l’homme  a prescrit des ordonnances comme quoi l’enfant a des infections ventrales par suite de staphylocoque chronique. Les parents ont investi de l’argent pour le traitement de l’enfant, et  ce médecin a fini le premier traitement.

Comme si le jeu était bien préparé, ce soi-disant  médecin a demandé à la jeune fille de revenir une semaine plus tard pour des vérifications.

Comme prévu, la date du deuxième rendez-vous est arrivée, et la jeune fille entre dans le bureau de son médecin. Quelques secondes plus tard, celui-ci  a fait doser sa victime par une injection qui l’a fait endormir complètement.

Par la suite, le soi-disant médecin lui a fait des actes d’amour durant un moment. À son réveil,  la jeune fille se sentait très fatiguée.

Rentré à la maison, elle expliquait tout à ses parents qui sont venus au poste de santé pour retrouver le docteur, mais il était absent à son bureau. Malheureusement, un mois plus tard, la jeune fille est déclarée enceinte, le faux médecin a pris fuite, il abandonne son poste de travail à une autre personne. Les parents l’ont cherché en vain partout.

Mais le samedi dernier, son Dieu n’était pas avec lui. L’un des parents de la jeune fille l’a croisé au marché Saïdou en train d’acheter des médicaments dans une pharmacie. Au moment où il  lève ses yeux, il observe le parent de sa victime, et prend la poudre d’escampette dans tous les sens, pourvu qu’il disparaisse de vie de son beau-père qui est à sa trousse. Malheureusement pour lui, il a été attrapé  quelques mètres plus loin par une foule immense.

Il est transféré à l’unité mixte d’intervention rapide (UMIR). Pour l’heure, l’homme attend son déferrement devant le parquet de Bangui.