Politique




RCA : vers un soupçon d’un faux passeport diplomatique

La justice centrafricaine soupçonne un faux passeport diplomatique, qui aurait été délivré à un ressortissant iranien. L’affaire du passeport diplomatique…

La justice centrafricaine soupçonne un faux passeport diplomatique, qui aurait été délivré à un ressortissant iranien.

L’affaire du passeport diplomatique délivré à l’Iranien Shahram Dantism a fait couler beaucoup d’encre et de salive à Bangui, capitale centrafricaine. Ledit document a été délivré le 28 novembre 2019 et signé par Sylvie Baïpo Temon, la ministre centrafricaine des Affaires étrangères, le diplomate, qui travaille pour le Réseau des chambres des experts européens, département Afrique de l’Ouest, est qualifié d’« ambassadeur ». Mais la justice centrafricaine soupçonne ce document de faux.