› Société

RCA-Tchad : des décès se multiplient dans ce conflit frontalier

Droits réservés.
Les relations sont régulièrement tendues entre éleveurs et cultivateurs, groupes armés ou encore entre militaires.

 

Les conflits entre cultivateurs et éleveurs sont récurrents dans la région, surtout en période de transhumance. Les cultivateurs accusent les éleveurs de saccager leurs champs en faisant paître leurs animaux. « On ne peut continuer à laisser des étrangers venir tuer des Centrafricains sur leurs terres », a déclaré le préfet de la région, précisant que des militaires des forces armées centrafricaines (Faca) allaient être déployés pour sécuriser la frontière entre la Centrafrique et le Tchad, fermée depuis 2014.

Les relations se sont tendues récemment entre le Tchad et la Centrafrique. Fin mai, selon N’Djamena, des militaires centrafricains ont « attaqué » un poste militaire en territoire tchadien, tué un soldat sur place et enlevé cinq autres qu’ils ont « exécutés » en Centrafrique.

Des sources onusiennes en Centrafrique et sécuritaires au Tchad ont affirmé que des militaires centrafricains et des paramilitaires russes d’un côté, des rebelles centrafricains et des soldats tchadiens de l’autre s’étaient affrontés dans un village côté tchadien. Bangui accuse régulièrement le Tchad de soutenir des groupes armés et rebelles centrafricains.



Retour en haut