Politique




RCA : les centrafricains favorables au projet de nouvelle Constitution

Les premières tendances du scrutin référendaire du 30 juillet 2023 sont connues. D’après les dépouillements, les électeurs ont voté pour…

Les premières tendances du scrutin référendaire du 30 juillet 2023 sont connues. D’après les dépouillements, les électeurs ont voté pour le “oui” à 92,3 %.

 

Le dimanche 30 juillet 2023, les centrafricains de Bangui et de l’intérieur du pays se sont rendus dans les bureaux de vote pour se prononcer sur le projet de la nouvelle Constitution. Il s’agissait de choisir le ‘’Oui’’ ou le ‘’Non’’. Le scrutin s’est déroulé sans heurts malgré les annonces de boycott émises par les leaders d’opposition de la plateforme BRDC et les groupes armés.

D’après le rapporteur général de Commission Opérations Électorales, Thierry Patrick Akoloza : « La tendance laisse entrevoir une victoire du ‘oui’ à 92% et le ‘non’ autour de 8 %. Ces résultats partiels représentent 70% des 10 arrondissements de la capitale Bangui,  40%  des 20 préfectures du pays, et 70% des votes à l’étranger.»

Une situation qui conforte sans doute le président, Faustin Archange Touadéra. Après son vote, au centre du lycée Barthélémy Boganda, dans le 4ème arrondissement de Bangui, l’homme fort le chef de l’Etat a fait une déclaration.  Faustin Archange Touadéra affirme: « c’est un sentiment de devoir citoyen accompli et une fierté à l’exemple de ses compatriotes centrafricains en prenant part à ce scrutin organisé pour l’approbation du projet de la nouvelle Constitution. » Il se dit serein car, ce projet de la nouvelle constitution est la sollicitation du peuple centrafricain. Ce dernier, dit-il, va se servir de ce droit de vote, pour approuver cette nouvelle loi fondamentale.