Politique




RCA : la Minusca plaide pour la parité genre aux élections municipales

La représentante de la Minusca, Valentine Rugwabiza a plaidé auprès des députés pour la participation équitable des femmes aux élections…

La représentante de la Minusca, Valentine Rugwabiza a plaidé auprès des députés pour la participation équitable des femmes aux élections municipales et régionales.

La responsable de la MINUSCA était invitée à la conférence extraordinaire des présidents à l’Assemblée nationale le 27 mars 2023. Au cours de l’assise, elle a porté les doléances des femmes auprès des représentants du peuple. Elle a notamment évoqué les obstacles qui limitent la participation des femmes centrafricaines dans les sphères de prise de décisions, tels que des : « pesanteurs socioculturelles et des entraves économiques et politiques.» Valentine Rugwabiza négocie pour une participation équitable, l’optimisation et l’engagement des femmes centrafricaines lors des prochaines élections municipales et régionales.

La cheffe de la MINUSCA, explique le choix porté vers l’Assemblée national n’est pas anodin. C’est cette institution qui va : « voter le Code électoral.»

La députée Emilie Béatrice Epaye regrette que, la loi sur la parité votée en 2016, stagne après 8ans. « Parce qu’il n y a pas eu de décret d’application de cette loi et ce décret d’application devait faire la déclination positive pour les femmes pour qu’elles accèdent à des compétences et pour être en égalité avec les hommes ».

Etant donné qu’il s’agit des élections de liste, les femmes députés entendent faire des : « listes zébrées », dans la perspective de révision du Code électoral. « On veut aller plus loin », déclare Emilie Béatrice Epaye.