Eco et BusinessEco et Business, Energie




RCA : deux ministres interpellés au parlement sur la pénurie du carburant

  Deux membres du gouvernement ont répondu à l'interprétation des députés sur le manque de carburant et l'impact de cette…

 

Deux membres du gouvernement ont répondu à l’interprétation des députés sur le manque de carburant et l’impact de cette situation sur le coût des transports en République centrafricaine.

 

Il s’agit du Ministre en Charge du Développement de l’Energie et des Ressources Hydrauliques Bertrand Arthur Piri et son collègue des Transports et de l’Aviation Civil, Herbert Gotran Djono-Ahaba qui ont répondu à l’interpellation du mercredi 26 Avril 2023. L’objectif assigné à cet exercice de questions-réponses organisé par le parlement conformément à l’Article 89 de la constitution de la République centrafricaine est de s’informer sur la pénurie des produits pétroliers qui est à l’origine de l’augmentation des prix des transports.

Concernant les hydrocarbures, le ministre de l’Energie Bertrand Arthur Piri, a précisé que le sous-secteur pétrolier a été libéralisé après la dissolution de la Société PETROCA. L’Etat ne gère pas directement les produits, le pays s’approvisionne en carburant à travers les sociétés privées (les marcketeurs) qui ont le droit d’importation, de vente et distribution des hydrocarbures en République Centrafricaine. Le département du développement de l’Energie et des ressources hydrauliques a pris des mesures drastiques pour la lutte contre les fraudes du secteur pétrolier et mettre fin aux désordres, spéculations des prix et arrêter les phénomènes de cas d’incendie causés par les importations frauduleuses du carburant.

Face à cette situation, les autorisations exceptionnelles ont été annulées, la vérité des prix a été établie à la pompe et les importations à travers des fûts interdites. Enfin, le membre du gouvernement Bertrand Arthur Piri s’est exprimé sur les opérations de saisie et de lutte contre les fraudes lancées en commun accord avec les forces de défense et sécurité.

Le gouvernement à travers le département de l’énergie a pris des dispositions pour le ravitaillement des villes de province en carburant. Concernant les transports, le ministre Herbert Gotran Djono-Ahaba a expliqué aux députés qu’un arrêté interministériel qui fixe les prix des transports en République centrafricaine. Ces prix ont été fixés en collaboration avec les représentants des transporteurs et organisations syndicales dudit secteur.

Les questions liées à la règlementation de transport de taxi-moto ont été abordées et le membre du gouvernement Herbert Gotran Djono-Ahaba dit prendre bon note.