Société




Les parlementaires centrafricains engagés pour la lutte contre la désertification

La 27è Conférence des Nations Unies sur le changement climatique qui s'est ouverte depuis le 06 novembre 2022 à Sharm-El-Cheick…

La 27è Conférence des Nations Unies sur le changement climatique qui s’est ouverte depuis le 06 novembre 2022 à Sharm-El-Cheick en Egypte a vu la participation des députés centrafricains.

La délégation des parlementaires centrafricains constituée de l’Honorable Evariste Ngamana, 1er Vice-président, de l’Honorable Dieudonné Marien Djeme, 4e Vice-président et de l’Honorable Fleury Junior Pabandji, 3ème Questeur, a participé en marge de cette 27ème conférence des Nations Unies sur les Changements Climatiques, à la réunion de l’Union Interparlementaire sur la lutte contre les Changements Climatiques.

A cette occasion, les élus de la nation centrafricaine ont présenté le rôle transversal que la représentation nationale joue dans le processus de mise en œuvre de la feuille de route du gouvernement centrafricain dans la lutte contre la désertification et les diversités biologiques.

Ces élus n’ont pas par ailleurs manqué de solliciter l’appui de leurs pairs de l’Union Interparlementaire à mener des actions concrètes en finançant à travers les fonds fiduciaires les députés centrafricains pour une vaste campagne de sensibilisation dans leur circonscription respective sur les risques et les conséquences de la dégradation des terres.

Comme quoi la question de lutte contre la désertification et les diversités biologiques n’est pas celle du gouvernement mais une affaire nationale qui doit être traitée dans un élan de solidarité qui a toujours guidé l’Exécutif et le Législatif centrafricains.

 

Source : Le Potentiel centrafricain