PolitiquePolitique, Sécurité




Le gouvernement centrafricain a radié près de 1000 soldats des rangs de l’armée nationale

Le gouvernement centrafricain a procédé à la radiation de plus de 700 soldats dans les rangs de l’armée nationale, a-t-on…

Le gouvernement centrafricain a procédé à la radiation de plus de 700 soldats dans les rangs de l’armée nationale, a-t-on appris des sources militaires. Cette décision est  de l’Etat-major des forces armées centrafricaines (FACA).

Selon des sources concordantes, les militaires radiés n’ont pas été préalablement désarmés. Les causes évoquées : désertion, abondant de poste, refus de combattre. Pourtant,  des cadres sous-officiers et officiers radiés sont déjà aguerris,  regrette un officier général qui qualifie cela comme une maladresse  de plus de la part de nos autorités.

Une source militaire confie que Madame Marie-Noëlle Koyara ministre de la défense nationale, prévoit de remplacer, dans les prochains jours les soldats FACA qui assurent sa sécurité par des soldats rwandais, suscitant la polémique au sein de l’armée nationale.

Il sied de noter que la République centrafricaine, enregistre déjà plus d’un millier des mercenaires russes de la société Wagner, et près de 300 soldats rwandais déployés à titre de la coopération militaire centrafricano rwandaise.

On parle également de l’arrivée prochaine des soldats de la CEMAC pour épauler l’armée nationale.