Politique › Actualité

Washington : la RDC sollicite l’aide militaire des USA pour faire face à la situation dans l’Est du pays

Mike Pompeo et Félix Tshisekedi

Le chef de l’État congolais Félix Tshisekedi est aux États-Unis à la recherche d’un « partenariat stratégique », dont l’un des objectifs serait l’assistance militaire pour faire face au défi du terrorisme dans l’Est de la République Démocratique du Congo.

« Il est facile de voir comment la défaite de Daesh, l’État islamique, en Syrie et en Irak pourrait conduire à une situation où ces groupes vont maintenant tenter de s’installer en Afrique et tirer parti de la pauvreté généralisée et de la situation de chaos, comme par exemple à Beni et à Butembo, afin d’y installer leur califat », a déclaré le président Félix Tshisekedi.

Se référant aux massacres qui se déroulent dans ces villes du Nord-Est de la République démocratique du Congo (RDC) frappées par une violence meurtrière. Le président congolais sollicite l’aide des américains pour combattre ces groupes terroristes à l’Est du pays.

Imputant la violence qui se déroule dans cette région de la RDC aux groupes armés « locaux et étrangers », le président de la République a cité des informations militaires récentes qui, selon lui, font état d’une « menace islamique » émanant des ADF, une milice armée Ougandaise implantée en RDC.

 

Video

Vos paris sportifs
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Retour en haut