Société › Actualité

Les violences ont laissé la place à une des pires crises humanitaires actuelles dans le Kasaï (MSF)

Habitants des zones rurales du Kasaï ayant besoin d'une aide d'urgence / (c) droits réservés

Les violences ont laissé la place à une des pires crises humanitaires actuelles dans le Grand Kasaï, a constaté Médecins Sans Frontières (MSF) dont l’intervention est reconnue dans les provinces du Kasaï et du Kasaï Central.

En effet, dans la province du Kasaï, l’Organisation humanitaire Médecins Sans Frontières (MSF) appuie un hôpital et trois centres de santé dans la ville de Tshikapa, capitale de la province, et a mis en place une dizaine de centres nutritionnels thérapeutiques dans les zones rurales.

 A en croire le bilan de cette organisation, « De juin à septembre 2017, cette organisation a réalisé plus de 200 interventions chirurgicales et 5.000 consultations pédiatriques ont été réalisées. Dans la même période, 155 personnes ont été traitées pour des blessures liées aux tensions et combats, tout comme 30 victimes de violences sexuelles ont été soignées ». 

Dans la même période, « près de 1.000 enfants de moins de cinq ans souffrant de malnutrition aiguë ou sévère ont été soignés par MSF, dans les centres nutritionnels de Tshikapa et dans les zones rurales environnantes », fait observer l’ONG.

Toujours dans son bilan, MSF fait savoir que les violences ont également un impact sur le système sanitaire de la région. A ce sujet, Gabriel Sanchez, responsable des programmes MSF en RDC note que « la moitié des centres que nous avons visités ces trois derniers mois ont été pillés, brûlés ou détruits ».

Plus loin, Gabriel Sanchez va ajouter que ces centres de santé détruits « reprennent lentement leurs activités mais manquent désespérément de personnel qualifié, de médicaments et de matériel ».

Face à pareilles situations, les équipes mobiles MSF se rendent dans les villages, dans des zones rurales pour traiter les gens ayant besoin de soins médicaux, en particulier, les enfants malnutris, et pour réapprovisionner les centres de santé en médicaments et matériel médical.

Il est important de préciser que MSF n’est pas à sa première intervention dans les Kasaï. L’organisation a en effet travaillé dans la région du Grand Kasaï à différents moments comme lors des épidémies Ebola, à Kampungi, en 2007 et 2008, pour ne citer que ce cas-là.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut