Elections 2018 › Présidentielle

Victoire de Tshisekedi : le clan Kabila prend acte et laisse entrevoir une possibilité de saisir la Cour Constitutionnelle

Emmanuel Ramazari Shadary

Les réactions au lendemain de l’annonce de la victoire  du président élu  Félix Tshisekedi au scrutin présidentiel du 30 décembre 2018 ne cessent de tomber.

La dernière en date, celle du Front Commun pour le Congo, « FCC », coalition qui soutient la candidature de Ramazani Shadary et dont le président Kabila est l’autorité morale.

Selon Kikaya Bin Karubi qui était face à la presse ce jeudi 10 janvier 2019, a suivi avec attention la proclamation des résultats provisoires par la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI).

« Le Front Commun pour le Congo prend acte des résultats de ces élections lesquelles constituent l’aboutissement d’un processus laborieux qui a déjoué tous les pronostics. Là où les ennemis de la paix nationale avaient prédit l’échec, la confusion et l’apocalypse, ce sont plutôt la sérénité et le calme qui ont été observés pendant et après les élections sur toute l’étendue du territoire national », a déclaré Kikaya.

S’agissant de la victoire de Félix Tshisekedi, le FCC qui se dit respectueux des institutions, est en train de réunir tous les éléments pour apprécier l’adéquation de ceux-ci avec les résultats proclamés par la CENI, et le cas échéant, lui permettre d’envisager la saisine de la Cour Constitutionnelle.

Pour rappel, Emmanuel Ramazani Shadary candidat président du FCC a fini troisième de l’élection présidentielle avec 23,84% selon les résultats provisoires proclamés par Corneille Nangaa président  de la Centrale Électorale.

À LA UNE
Retour en haut