Politique › Actualité

Le vice-gouverneur de l’Equateur transféré à Kinshasa

Le vice-gouverneur de l’Equateur, Taty Bikamba, a été transféré mercredi 4 avril à Kinshasa à la cour suprême de justice.

Taty Bikamba est accusé de viol et harcèlement sexuel sur une étudiante à l’ISP/Mbandaka.

Le vice-gouverneur de l’Equateur, Taty Bikamba, a été transféré mercredi 4 avril à Kinshasa à la cour suprême de justice. Il a été accusé de harcèlement sexuel et de viol sur une jeune fille. Il a été arrêté dimanche 1er avril dernier, sur décision du conseil de ministre du gouvernement provincial et du comité local de sécurité.

Taty Bikamba n’a pu être entendu à Mbandaka. En sa qualité de vice-gouverneur, il ne peut être jugé que devant la cour suprême de justice. Son avocat Bita Magbeme qui demandait ce transfert pour lui donner l’occasion de présenter ses moyens de défense, se dit plutôt satisfait de l’évolution du dossier de son client.

Il a affirmé que la jeune fille, étudiante à l’ISP/Mbandaka, aurait déclaré devant le magistrat instructeur du parquet de grande instance de Mbandaka qu’elle n’a pas été violée par le vice-gouverneur.

Pour Bita Magbeme, son arrestation serait orchestrée sur base d’une rumeur exploitée par les autorités provinciales. Il a indiqué que son client, le vice-gouverneur Taty Bikamba bénéficie à Kinshasa plutôt d’un bon traitement qu’à Mbandaka où il aurait été malmené par ses collègues autorités provinciales. Les habitants de Mbandaka disent attendre que la lumière soit faite sur cette affaire.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut