International › APA

Vers une grève de huit jours à la CAMAIR-CO

Pas d'image

Un collectif de cinq syndicats de la Compagnie nationale de transport aérien du Cameroun (CAMAIR-CO) a décrété à partir de jeudi un mot d’ordre de grève de 8 jours en vue d’obtenir l’amélioration des conditions de travail des employés, a appris APA ce mardi de sources syndicales.Ainsi, le Directeur général de la CAMAIR-CO, Ernest Dikoum, a reçu un préavis de grève signé par le Syndicat national du personnel navigant et commercial (SNPCN), le Syndicat national des travailleurs des transports aériens (STTA), le Syndicat national des travailleurs de l’aviation au sol (SYNTAS), le Syndicat des personnels du transport aérien et activités connexes (SNPTA) et le Syndicat des pilotes de lignes et ingénieurs navigants de l’aviation civile du Cameroun (SPINAC).

Au total, dix-sept griefs ont été mentionnés par les syndicats, dont les plus importants sont « la paupérisation du personnel dont les arriérés de salaires atteignent désormais 3 mois, la perte progressive de la clientèle de la compagnie due à une exploitation devenue incertaine, la dégradation d’un service à bord inadapté et au rabais entraînant la colère des passagers et l’accroissement de la pénibilité du travail des navigants à bord, pas de vision, ni projet définitif arrêté qui offrent la moindre visibilité sur l’avenir de la compagnie nationale, etc. »

Toutefois, les syndicats qui se disent « disposés au dialogue et à la concertation », ont fait savoir que si leurs principales revendications sont prises en compte, ils peuvent surseoir à leur mot d’ordre.

Il s’agit du paiement sans délai des 3 mois d’arriérés de salaire, de la réhabilitation de la flotte de la compagnie B767, B737 et MA60, de l’aboutissement du Code de rémunérations chiffré et négocié, du paiement de la médecine du travail, de la prime d’assurance multirisque professionnelle des navigants et de l’assurance maladie pour tout le personnel.

Video

Vos paris sportifs
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Retour en haut