Politique › Partis politiques

Union Sacrée : « la constance c’est autour des principes et des idéaux, pas autour des individus » (Delly Sessanga)

Union-Sacrée
Le député Delly Sesanga
Depuis sa prise de décision de quitter l’Union Sacrée, le député national et président national de l’Envol  Delly Sessanga est critiqué et traité de tous  les noms d’oiseaux.

L’honorable Delly Sessanga a dans une interaction avec la population,  voulu, sur TopCongo.fm, a  fait  la lumière sur sa motivation de quitter l’Union-Sacrée et  de tourner le dos à Félix Tshisekedi.

Qualifié d’inconstant par plus d’un congolais à cause de son parcours politique, l’élu de Luiza dit ne pas comprendre cette conception de la constance qu’ont les congolais.

 «  Cette conception congolaise de la constance attaché aux personnes que Mobutu a mis dans la tête de gens n’est pas la mienne. Ma conception de la constance c’est une constance d’une colonne vertébrale autour des principes et des idéaux », a déclaré Delly Sessanga.

Et d’ajouter : «  la constance autour des idéaux engendre des convictions. Delly Sessanga affirme bâtir son engagement politique sur des principes sans lesquelles l’on ne peut bâtir une nation forte  Depuis mon avènement dans la politique, les principes pour lesquelles je me suis battu restent les mêmes : la liberté, la souveraineté du Congo, l’état de droit, la justice, l’économie forte et la lutte contre la corruption », a insisté l’élu de Luiza.

Pour rappel, le député national Delly Sessanga vient de claquer la porte de l’Union Sacrée de Félix Tshisekedi. A en croire le président national de l’Envol, le manque de consensus dans la désignation des animateurs de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI).



Bon plan
Publié le 12.02.2021

RDC : Que faire ce Weekend de la Saint Valentin ?

Ce 14 février, la société BRASIMBA offre des espaces et des bons plans.  Elle  vous proposer  de très belles  soirée en amoureux. En couple ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut