Société › Education

UNILU : Katumbi demande un procès public pour les coupables de morts des étudiants

Moïse Katumbi

L’opposant Moise Katumbi, a dans une déclaration ce lundi 28 janvier dernier, condamné la mort de trois étudiants de l’Université de Lubumbashi tombés lors des heurts opposant les étudiants aux forces de l’ordre, dimanche 27 janvier dernier.

L’ancien gouverneur du Katanga, exige cependant la tenue d’un procès public pour les auteurs de cet incident malheureux. « Les revendications des étudiants de l’Unilu sont légitimes et manifester pacifiquement est un droit. Une université n’est pas un champ de bataille ! Il n’est pas acceptable que chaque manifestation soit réprimée dans le sang. Il faut un procès public pour les coupables », a exigé le président de la l’Ensemble pour le changement sur son compte twitter.

Selon plusieurs sources sur place, les étudiants de cette alma mater revendiquent le rétablissement de l’eau et de l’électricité mais aussi le réajustement des frais académiques.

Dans un communiqué signé par Vital Kamerhe, alors directeur du cabinet du chef de l’État, le Président de la République, demande que le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire, Steve Mbikayi, soit entendu afin d’établir les responsabilités dans cette affaire.

Steve Mbikayi qui a réagi sur son compte twitter qu’il « n’existe aucune décision du ministre réajustant les frais académiques».

À LA UNE
Retour en haut