Société › Actualité

UNIKIN : risque d’affrontement entre les étudiants et la PNC, un dispositif policier renforcé au Rond-point Ngaba

RDC des policiers anti-émeute

Des policiers anti-émeute ont inondé, depuis tôt le matin, la place Rond-point Ngaba identifiée comme zone à risque et l’un des points chauds de la capitale, surtout lorsqu’il y a des troubles dans le pays.

C’est suite aux rumeurs répandues dans les réseaux sociaux et partout dans la ville de Kinshasa, selon lesquelles les étudiants envisageraient des descendre dans la rue pour venger leurs collègues tués la semaine dernière lors des manifestations organisées dans le site universitaire pour réclamer la reprise des cours.

Plusieurs éléments de la Police Nationale Congolaise (PNC) sont postés, en un nombre impressionnant, au Rond-point Ngaba et Intendance.

Surtout que, lorsque ça brûle au Campus, c’est tout le périmètre qui est touché. Les dégâts se répercutent dans tout le quartier, voire des communes environnantes.

La tension a atteint son paroxysme quand, toujours selon des rumeurs, les étudiants de l’ISTA ont  eux aussi annoncé leur descente à  l’Université de Kinshasa, en appui à leurs collègues de la Colline inspirée.

Jusqu’à 8h00, la circulation était encore quasi timide dans les environs de ce site universitaire. Au point qu’au complexe scolaire Mont Amba, des élèves ont préféré rester à la maison pour des raisons de sécurité indique un enseigne de la dite école.

À LA UNE
Retour en haut