Société › Actualité

UNIKIN : les professeurs en grève depuis le 20 avril

Ils exigent du gouvernement le paiement de leur manque-à-gagner.

Les professeurs de l’Université de Kinshasa (UNIKIN) sont en grève depuis vendredi le 20 avril. Dans une déclaration faite lundi 23 avril, le président de l’Association des professeurs de l’UNIKIN (APUKIN), le professeur Antoine Kitombole, a indiqué que le gouvernement n’a pas respecté ses engagements pris dans un protocole d’accord qu’il a signé depuis le 13 octobre 2017.

Selon cet arrangement, le gouvernement devrait payer, par palier, le manque-à-gagner des professeurs, à la suite de la réduction de taux des frais académiques fixé par l’exécutif à 920 franc congolais pour 1 dollar américain, alors que les étudiant payaient le minerval au taux de 1600 FC le dollar.
 

« Unilatéralement, le gouvernement a interrompu l’exécution du protocole d’accord. Il ne nous a même pas invité pour nous parler des problèmes qu’il rencontrait. Aucune information. Le premier palier a été obtenu en novembre 2017, le deuxième devrait intervenir en avril mais cela n’a pas été fait. Nous nous interrogeons même sur le sort du troisième palier », regrette le président de l’APUKIN.

Le professeur Kitombole a fait savoir que l’interruption des paiements des manques à gagner a été due « au gonflement » du personnel recruté à l’université, à en croire les raisons avancées par le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU).

« Ce gonflement vient d’où ? c’est le ministère du Budget qui mécanise. Il devrait respecter le budget après la signature du protocole d’accord. Comment tout à coup, il y a gonflement des effectifs » ? s’interroge-t-il.



Bon plan
Publié le 12.02.2021

RDC : Que faire ce Weekend de la Saint Valentin ?

Ce 14 février, la société BRASIMBA offre des espaces et des bons plans.  Elle  vous proposer  de très belles  soirée en amoureux. En couple ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut