› Société

UNIKIN : les policiers inculpés serviront d’exemple

Image d'illustration

La ministre des Droits humains, Marie-Ange Mushobekwa, souhaite que le procès des policiers qui ont tué  les deux étudiants lors des manifestations à l’Université de Kinshasa soit “exemplaire”.

«Les policiers doivent savoir qu’ils sont commis à la sécurité de la population et lorsqu’on les envoie pour encadrer des manifestations, ils ne doivent pas perdre leur sang-froid en ouvrant le feu sur les manifestants. J’espère que ce procès sera exemplaire pour servir des leçons à d’autres policiers », a déclaré Marie-Ange Mushobekwa lors d’un point de presse. C’est le jeudi 29 novembre 2018 que les deux agents de police devront comparaître au tribunal de garnison de Matete à Kinshasa. Leur arrestation a été annoncée la semaine dernière par le commissaire provincial de la police, Sylvano Kasongo.

Entre temps, la situation s’est calmée ce mardi à l’Université de Kinshasa.  La tension baisse progressivement après près d’une semaine de tension. Environ 50 étudiants s’étaient tout de même réunis aux alentours de 10H devant le bâtiment administratif, mais ils ont été dissuadés par leurs camarades qui s’en tiennent à l’ultimatum qu’ils avaient fixés la veille. Les étudiants ont donné un ultimatum de 48 heures aux autorités académiques pour la reprise des cours. Le secrétaire général académique de l’Unikin, a pour sa part, annoncé une réunion ce mardi pour décider de la « reprise apaisée » des cours.

Après une série de manifestations, les étudiants de l’Université de Kinshasa (UNIKIN) ont donné deux jours aux autorités académiques pour lever la grève décrétée depuis près de deux mois. « Nous, étudiants de l’Université de Kinshasa, réunis comme un seul homme, condamnons les tueries perpétrées par la Police Nationale Congolaise (…) c’est pourquoi, nous exigeons la levée de la grève dans le bref délai de 48 heures, la libération sans condition aucune de nos camarades », avaient-ils fait savoir dans une déclaration ce lundi. Dans leur déclaration, ils réclament également justice après la mort par balles des deux autres étudiants.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut