› Société

Unicef : 155 enfants orphelins en raison d’Ebola

L'épidémie a divisé de nombreuse famille.

Le Fonds des Nations-Unies pour l’enfance  (Unicef) et ses partenaires affirment avoir répertorié 155 enfants orphelins ou non accompagnés suite à l’épidémie d’Ebola qui sévit à l’est de la République Démocratique du Congo.

L’organisation onusienne explique qu’il s’agit des enfants qui ont perdu l’un des parents ou les deux, ou leur tuteur, des suites d’Ebola, ainsi que ceux qui sont restés seuls parce que leurs parents sont en quarantaine dans un centre de traitement Ebola. “La perte d’un parent est une expérience bouleversante pour un enfant (…) notre mission est de protéger les enfants contre les conséquences du virus Ebola. Alors que l’épidémie se poursuit, nous continuons à coordonner nos efforts avec nos partenaires afin de garantir le bien-être physique, émotionnel et psychologique de ces enfants”, déclare Gianfranco Rotigliano, représentant de l’Unicef en RDC.L’appui de l’Unicef à ces orphelins et enfants non accompagnés comprend généralement des soins psychosociaux, une aide alimentaire et matérielle et un soutien à la réinsertion scolaire. « Le retour à l’école est essentiel pour les enfants orphelins ou non accompagnés. L’école leur apporte de la stabilité, un sentiment d’appartenance à la communauté et de l’espoir en l’avenir», ajoute le Dr Rotigliano.

Il s’agit de la dixième épidémie d’Ebola qui frappe le grand nord de la province du Nord-Kivu et une partie de la province de l’Ituri. Déclarée depuis le 1er août dernier, l’épidémie a déjà fait 97 morts dont 66 parmi les 112 cas confirmés dans la région, d’après un décompte arrêté en date du 19 septembre. La plupart de cas et décès sont déclarés à Malabako, une zone de santé proche de la ville de Beni. Sur les 112 cas confirmés, 68 ont été enregistrés dans cette localité. 

À LA UNE
Retour en haut