› Société

Un civil abattu par les militaires à Mbondo

Image d'illustration

Un civil a été tué et un autre blessé mardi 2 octobre 2018 dans la localité de Mbondo, près du village Kamuina Nsapu, en territoire de Dibaya, lors d’une opération de collecte des vivres par les militaires.

Selon l’administrateur du territoire de Dibaya, les militaires ont tiré sur les civils qui ont refusé de contribuer en vivres. « J’ai reçu les informations faisant état du passage des militaires au marché de Mbondo. Ils tentaient de récolter la nourriture auprès de la population mais celle-ci s’est opposée. Les militaires ont ouvert le feu et une personne a été atteinte par balle. Elle est morte sur le champ. La deuxième est blessée et a été prise en charge à l’hôpital de Tshikula. Les militaires se seraient échappés en brousse en tirant en l’air », a expliqué Clément Apachakua Mitendi, administrateur du territoire de Dibaya, en mission à Kananga. « C’est vrai les militaires ont tué une personne et blessé une autre », a appuyé Mbumba Mbuanya, chef coutumier des Bakua Kabunda voisin du lieu des faits.

Une recrudescence des cas d’insécurité est observée actuellement dans certains coins du Kasaï Central. Dans une lettre aux autorités, l’archevêque de Kananga, Marcel Madila avait dénoncé une « peur bleue » qui règne à Kananga.

 



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut