Politique › Partis politiques

UDPS : Jean-Marc Kabund -A- Kabund empêché de rencontrer Félix Tshisekedi à son hôtel

Jean-Marc Kabund -A- Kabund.

Premier incident entre le président déclaré élu de la RDC Félix Tshisekedi  et son secrétaire général du parti Jean-Marc Kabund -A- Kabund.

Venu rencontrer le président de son parti à son hôtel Béatrice dans l’après-midi de dimanche 13 janvier 2019, Jean-Marc Kabund -A- Kabund a été interdit de voir Felix Tshisekedi, au motif , semble-t-il que le président était en repos.

Le secrétaire  général de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), a été tout simplement sommé de quitter le lieu par les hommes commis à la sécurité du président Félix Tshisekedi. Un acte qui a été mal digéré par Kabund -A- Kabund. Ce dernier a, aussitôt regagné le siège du parti à Limete.

D’après une source proche de Limete, Jean-Marc Kabund est allé faire rapport à la base pour cette humiliation inacceptable. Du coup, ce rapport du secrétaire général du parti aurait dégénéré par une bagarre rangée entre les pro-Kabund contre les pro-Fashi. Le secrétaire général de l’UDPS aurait exprimé sa colère devant la base, disant qu’il était coupé de tout contact téléphonique avec son autorité morale du parti depuis le 10 janvier, le jour de la publication des résultats provisoires de la présidentielle.

La même source informe qu’il y aurait  quelques cas des blessés signalés, ce dimanche soir, au siège de l’UDPS, à Limete.

Signalons que depuis le jour de la proclamation de sa victoire par  Corneille Nangaa présent de la CENI,  Antoine-Félix Tshisekedi Tshilombo occupe désormais l’hôtel Béatrice, situé à la gare centrale sur le boulevard du 30 juin, comme sa résidence temporaire.



Bon plan
Publié le 12.02.2021

RDC : Que faire ce Weekend de la Saint Valentin ?

Ce 14 février, la société BRASIMBA offre des espaces et des bons plans.  Elle  vous proposer  de très belles  soirée en amoureux. En couple ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut