Politique › Institutions

UA-ONU: report sine die de la visite à Kinshasa

La visite du président de la commission de l’Union africaine et du secrétaire général de l’ONU à Kinshasa cette semaine a été annulée.

Elle a été reportée sans qu’une nouvelle date n’ait encore été fixée. La raison évoqué l’indisponibilité du président Joseph Kabila pour rencontrer Moussa Faki et Antonio Guterres mardi 10 juillet 2018. En janvier dernier, en marge du sommet de l’Union africaine à Addis Abeba, ce projet d’une visite conjointe de l’Union africaine et de l’ONU à Kinshasa est officiellement soumis aux Congolais. « Depuis, on fait face à des dates arrangées puis reportées », raconte, légèrement contrarié, un diplomate de l’Union africaine. Il est d’abord question d’une visite en avril, puis en juin et finalement en juillet de lundi à mercredi prochain. Trois réunions de préparation ont lieu cette semaine. Les hôtels sont réservés et vérifiés.

Le président de la commission de l’UA, Moussa Faki et le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, devaient arriver par le même vol lundi soir. Et la rencontre avec Joseph Kabila avoir lieu mardi. Mais finalement, les autorités congolaises ont fait savoir que le président Joseph Kabila n’était pas disponible, confirment plusieurs sources. Du côté des diplomates on ne cache pas un certain agacement « Quand vous prévoyez une visite, que toutes les dispositions sont prises et que vous annulez ce n’est pas une bonne nouvelle ». Surtout que l’ONU et l’UA ne sont pas les seuls dans ce cas. Le président angolais, tout comme la représentante permanente des États-Unis auprès de l’ONU ont tous deux également échoué à voir le président Kabila. Mais du côté des Nations unies comme de l’Union africaine, on veut croire à un simple report. Un nouveau rendez-vous pourrait être pris au mois d’août.

À LA UNE
Retour en haut