Santé › Actualité

Tshopo : un cas suspect d’Ebola signalé à Kisangani entraînant la panique dans la population

Ebola

Après les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, la fièvre hémorragique à virus Ebola frapperait-elle une nouvelle province, celle de la Tshopo.

Un cas suspect de cette fièvre hémorragique a été signalé à l’Hôpital général de référence de Kisangani-Makiso dans l’avant-midi du dimanche 09 septembre, selon le médecin de cet établissement sanitaire.

« La victime a présenté les symptômes de la maladie à virus Ebola mais non confirmé. Elle est morte environ une heure après les administrations des soins » a indiqué Lolo Ofoïli, médecin chef de zone de santé Makiso-Kisangani.

Il rassure que les personnes qui étaient en contact avec ce cas suspect font l’objet d’une surveillance accrue de l’équipe médicale.

« Aucune des personnes sous surveillance ne manifeste des signes de la fièvre à virus Ebola», a rassuré le docteur. Il a invité la population au calme en précisant qu’il ne s’agit que d’un cas suspect non encore confirmé.

Pour lui, les échantillons prélevés ont été envoyés à l’Institut national des recherches biologiques -INRB- à Kinshasa pour analyse.

Pendant ce temps, les habitants de Kisangani vivent dans la panique, craignant l’apparition de l’épidémie d’Ebola dans la région.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut