Politique › Actualité

Tripartite : Corneille Nangaa appelle à un consensus sur la machine à voter

Corneille Nangaa président de la CENI

C’est l’une de préoccupation qu’il a soulevée au cours des travaux de la tripartite du mercredi 11 juillet dernier

Le président de la commission électorale nationale indépendante (CENI), déplore le comportement de certains politiciens de l’opposition vis-à-vis de l’usage de la machine à voter.

Il est nécessaire que nous dépolitisions le débat. Il va falloir qu’on travaille dur pour obtenir l’adhésion de tout le monde. Il faut qu’il y ait un consensus dans la classe politique. Parce que jusque-là il n’y a pas eu référendum pour savoir si les gens sont contre la machine à voter ou pas”, a indiqué Corneille Nangaa.

Le patron de la CENI rassure l’opinion sur sa détermination à organiser les élections le 23 décembre 2018. D’après lui, ces élections vont permettre d’exaucer les vœux de la population congolaise.

« Avançons et tenons compte de ce qui est important pour le peuple congolais. Pas pour les partis politiques et les acteurs politiques. Que le 23 décembre le peuple vote. On veut avoir un nouveau président de la République. On veut avoir de nouveaux députés mais aussi un nouveau sénat », a-t-il indiqué.

Lambert Mende, ministre de la Communication et son collègue Alexis Thambwe Mwamba de la justice présent à ces travaux ont tour à tour exposé sur l’état de lieu du processus de électoral.

À LA UNE
Retour en haut