International › APA

Tournoi UFOA : le Sénégal bat le Ghana en finale (1-1, TAB 3-1)

L’équipe nationale du Sénégal a vaincu celle du Ghana à l’issue des tirs au but (1-1, TAB 3-1), dimanche soir au stade Lat Dior de Thiès (70 km à l’est de Dakar), en finale du Tournoi de l’Union des Fédérations ouest-africaines de football (UFOA).Le Ghana ouvre pourtant les hostilités en trouvant le poteau sur un puissant coup de tête de Justice Blay (10ème mn). Les Lions répondent par leur avant-centre Philippe Paulin Kény qui reprend sans succès de la tête un centre dans la surface de réparation.

Le Sénégal peine à développer son jeu habituel. Au milieu, Assane Mbodj et Moustapha Name, ne font pas de différence pour lancer, dans les meilleures conditions, les flèches Ousseynou Niang et Ibrahima Dramé. Les deux sélections se neutralisent au terme d’une première période très fermée.

Dans le second acte, le Sénégal montre un visage plus reluisant. Les protégés de Serigne Saliou Mbacké Dia acculent bien souvent les Black Stars dans leur moitié de terrain. Esseulé au second poteau sur un corner, Assane Mbodj place une tête piquée qui frôle le montant (57ème mn).

Avec résilience, le Ghana laisse passer l’orage avant de se projetter vers l’avant. Sur un coup de pied arrêté, une tête du capitaine Mumuni Shafiu oblige le portier Pape Seydou Ndiaye à effectuer un arrêt-réflexe sur sa ligne (82ème mn). Les Lions et les Black Stars, n’arrivant pas à se départager à la fin du temps réglementaire, jouent les prolongations.

Philippe Paulin Kény, lessivé, cède alors sa place à Youssouph Badji. L’attaquant de pointe du Casa Sports (Ligue 1 sénégalaise) fait une entrée remarquable. Sur un centre du latéral gauche Khadim Diaw, il décoche une tête croisée qui heurte le poteau (105ème mn). Dans la foulée, Ousseynou Niang met à l’amende son vis-à-vis avant de centrer en retrait. A l’affût au point de pénalty, Youssouph Badji fusille le dernier rempart ghanéen d’une reprise instantanée du gauche (1-0).

Le Ghana, loin d’être sonné après ce but concédé, remet rapidement les pendules à l’heure par l’intermédiaire de Joseph Esso (1-1, 110ème mn). Profitant d’un contre favorable sur un coup franc, le Black Star bat Pape Seydou Ndiaye d’une frappe limpide du droit. Le score reste inchangé au coup de sifflet final de l’arbitre.

style="display:inline-block;width:336px;height:280px" data-ad-client="ca-pub-9760088965124508" data-ad-slot="2140806877">

Dans la séance fatidique des tirs au but, Pape Seydou Ndiaye sera le héros de tout un peuple. En effet, le Ghana manque trois tentatives dont deux arrêtées par l’expérimenté gardien de but. Cette performance de haute volée permet au Sénégal de détrôner le Ghana, tenant du titre (1-1, TAB 3-1).



À LA UNE
Retour en haut