Politique › Partis politiques

Tension à Limete : « l’UDPS est toujours dirigé par Jean-Marc Kabund »,( Simon Adrien Kalenga)

Jean-Marc Kabund

Après de violentes bagarres qui avaient opposé mercredi 8 mai deux groupes rivaux de l’UDPS, le parti a donné sa version des faits via la conférence de presse tenue samedi 11 mai par son Secrétaire national, chef de Département de la Communication, Simon Adrien Kalenga.

Lors de ce face à face avec la presse, Simon Adrien Kalenga, qui disait donner la position officielle du parti a affirmé haut et fort qu' »il n’y a pas crise à l’UDPS, il n’y a pas de restructuration à la tête de l’UDPS, il n’y a pas un directoire mis en place au sommet du parti et il n’en sera pas question. L’exécutif national est dirigé par le président ad intérim, Jean-Marc Kabund sur décision du président élu au congrès extraordinaire de mars 2018, aujourd’hui mis en disponibilité au bénéfice de la République « .

Expliquant la situation qui prévaut au sein de la formation tshisekediste, Kalenga fait savoir qu’un groupe de membres a tenté de prendre possession par force de la permanence sans doute par mauvaise lecture de l’article 26 des statuts et du Règlement intérieur.

Ce groupe constitué de Jacquemin Shabani et du président de la Convention Démocratique Wakwenda a rencontré les combattants commis à la garde des lieux qui ont repoussé ce passage en force. D’après lui, c’est ce qui est à la base des affrontements observés mercredi dernier à la permanence du parti à Limete.

Le chef du département de Communication accuse le groupe de Shabani et Wakwenda d’avoir des « ambitions démesurées « . Des sources au sein du parti confient que les discussions entre cadres du parti seraient en cours pour régler ce problème.

 



Zapping Actu International
À LA UNE
Retour en haut