› Opinions

Suspension de l’installation des sénateurs : la réunion interinstitutionnelle n’a pas qualité de le faire (Valentin Gerengo)

https://www.journaldekinshasa.com/wp-content/uploads/2019/03/VALENTIN-19.jpg
Valentin Gerengo

Selon Valentin Gerengo, porte-parole de la coalition Lamuka, la réunion interinstitutionnelle n’a aucune compétence sur le plan du droit pour suspendre l’installation du Sénat ou repousser la date des élections des gouverneurs.

Ce haut cadre de la coalition Lamuka, estime que le chef de l’État Félix Tshisekedi n’a aucune compétence pour repousser  la date des élections des gouverneurs.

«Pour repousser la date des élections des gouverneurs des provinces, les membres de l’interinstitutionnelle n’ont aucune compétence de le faire ; parce que c’est la CENI qui fait le calendrier électoral», a dit Valentin Gerengo.

L’homme de Lamuka pense que, cette situation traduit une mésentente entre les deux partenaires, FCC et CACH. Il les invite plutôt à s’entendre, au lieu de violer la constitution.

Rappelons que le chef de l’État Félix Tshisekedi a au cours d’une réunion interinstitutionnelle du lundi 18 mars dernier, a décidé de suspendre l’installation des sénateurs nouvellement élus et de reporter les élections des gouverneurs.

Il a également instruit le Procureur général près la Cour de cassation de diligenter des enquêtes contre les corrupteurs et les corrompus.

Video

Vos paris sportifs
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Retour en haut