Société › Actualité

Sud-Kivu : un garde- parc national de Kahuzi Biega tué par les autochtones (Pygmées)

Parc national du Kahuzi Biega

Un garde-parc a été tué mercredi 24 avril 2019 lors d’un accrochage avec les autochtones pygmées au parc de Kahuzi Biega, dans la province du Sud-Kivu. L’incident a eu lieu à Kalonge dans le territoire de Kalehe.

Selon la police nationale congolaise, un autre écogarde a été blessé. Selon la nouvelle dynamique de la société civile, les pygmées ont attaqué les gardes-parc qu’ils accusent d’avoir tué un des leurs mardi dernier.

“C’est un conflit entre les gardes de parc et les pygmées de Kalonge. Mardi soir, les pygmées ont entendu un crépitement de balle à proximité de leur campement. Et le lendemain (mercredi), ils se sont rendus compte que l’un d’eux, un certain Matabishi Teso a été assassiné par balle. En colère ils se sont rendus auprès des gardes-parc et ont réussi à appréhender deux parmi ces derniers. L’un a été lynché, et a rendu l’âme à l’hôpital de Kalonge tandis que l’autre a été amené à Bukavu pour les soins appropriés”, a expliqué

Jean-Baptiste Mushagalusa, president de la nouvelle dynamique de la société civile à Kalonge.

La tension est perceptible dans le village après l’intervention de l’armée et de la police, selon la même source. Plusieurs habitants se sont réfugiés dans la brousse craignant les représailles de la part des éco-gardes.

« Les militaires et policiers sont intervenus à Umuga où ils ont pillé les biens de la population. Nous avons déjà enregistré une vingtaine de chèvres emportées. La situation reste tendue. Les personnes qui ont vu des policiers et militaires tirer en l’air se sont enfuis dans la brousse », a ajouté M. Mushagalusa.

Les responsables du parc de Kahuzi Biega n’ont pas encore communiqué sur cet incident.

Video

Vos paris sportifs
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Retour en haut