Société › Actualité

Sud-Kivu : plus de 50 machines à voter découverte au domicile de Véronique Katale

Les machines à voter

Une soixantaine de machines à voter a été découverte au domicile de la cheffe d’antenne de la Commission électorale nationale indépendante CENI, Véronique Katale.

Réagissant ce vendredi 4 janvier à Radio Okapi, elle indique avoir reçu l’autorisation de sa hiérarchie d’ouvrir un entrepôt additionnel à cet endroit pour désengorger l’entrepôt central qui était saturé.

« Les gens parlent trop à propos des élections et ne se renseignent pas. Le 26 octobre 2017, ma hiérarchie de Kinshasa m’avait demandé de trouver un entrepôt additionnel à Shabunda (…) compte tenu de la grandeur du matériel », explique-t-elle.

Pour éviter le trajet de l’entrepôt jusqu’au bureau, elle dit que les autorités avaient apprécié son domicile, inhabité, et bien sécurisé pour entreposer le matériel de la CENI.

« Les autorités ont apprécié la maison, sécurisée avec des portes en métallique. Il n’y a personne. La maison est inhabitée. Ce matin on a encore commencé à amener le matériel. Les gens ne veulent pas s’informer auprès de la CENI », se désole-t-elle.

La découverte de ces machines à voter a fait l’objet de multiples interprétations dans ce territoire le plus vaste et enclavé du Sud-Kivu. Une certaine opinion pensait que ces machines seraient cachées à dessein dans le but de les utiliser dans l’informel pour des fins frauduleuses.

Video

Vos paris sportifs
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Retour en haut