Société › Actualité

Sud-Kivu : Mukwege se désolidarise de l’équipe provinciale de riposte contre Covid-19

Dr Dénis Mukwege

Le Dr Dénis Mukwege a démissionné ce mercredi 10 juin 2020, de son poste de vice-président de la commission multi-sectorielle et président de la commission santé mise en place pour la riposte contre la pandémie de covid-19 dans la province du Sud-Kivu.

L’annonce a été faite ce mercredi via un communiqué publié par la fondation Panzi, une organisation qu’il dirige et dont une copie est arrivée à la rédaction du journaldekinsa.com. Le réparateur des femmes justifie sa démission notamment par le relâchement par la population des mesures barrières.

« Deux difficultés majeures nous ont empêché d’appliquer efficacement notre stratégie. D’une part, l’impossibilité de disposer dans notre province de RT‐PCR permettant de confirmer rapidement le diagnostic des Covid+. Le délai requis, de plus de deux semaines, pour recevoir les résultats des prélèvements envoyés à l’INRB à Kinshasa, a constitué un handicap majeur pour notre stratégie basée sur tester, identifier, isoler et traiter. D’autre part, un relâchement des mesures de prévention par notre population, un déni des réalités, l’impossibilité de faire respecter les mesures barrières, la porosité de nos frontières avec le retour massif de milliers de compatriotes venant de pays voisins sans avoir été mis en quarantaine, ont diminué l’efficacité de notre stratégie », indique-t-il dans son communiqué.

Le gynécologue prix Nobel la paix a démissionné aussi suite aux faiblesses organisationnelles et de cohérence entre les différentes équipes responsables de la riposte à la pandémie dans la province du Sud-Kivu.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut