Société › Actualité

Sud-Kivu: 5 800 déplacés enregistrés en une semaine à cause de l’insécurité

Ces personnes se seraient déplacées vers Fizi Centre, Kananda, Simbi, Baraka Centre et Katanga.

Dans un rapport publié mardi dernier, la Coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA) affirme qu’environ 5 800 personnes ont fui depuis la semaine dernière, l’aire de santé de Mukera, dans le territoire de Fizi (Sud-Kivu), suite aux affrontements entre les groupes armés et l’armée congolaise (FARDC). 

Ces personnes se seraient déplacées vers Fizi Centre, Kananda, Simbi, Baraka Centre et Katanga.

« De manière générale, le nombre de déplacés ne cesse d’augmenter dans la province du Sud-Kivu. Elle en compte près de 600 000 au 31 octobre 2017, dont la majorité en territoire de Kalehe (226 000), suivi du Territoire de Fizi (114 000). Preuve de la forte dégradation de la situation humanitaire. Depuis le début de l’année, le territoire de Kalehe ne comptait que 192 000 déplacés fin 2016, celui de Fizi 47 000 », souligne OCHA.

La situation similaire est observée dans le secteur de Lulenge, près de la province du Maniema où 3 000 personnes auraient abandonné leurs domiciles à cause de l’insécurité, révèle le rapport.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut