Société › Actualité

Sud-Kivu : 4 suspects aux arrêts dans l’enquête sur l’enlèvement de trois chinois dans un site minier

site minier

Quatre personnes soupçonnées d’être impliquées dans l’enlèvement, fin novembre dernier, de trois sujets chinois dans un site minier à Mwenga au Sud-Kivu sont aux arrêts.

D’après la société civile, les personnes arrêtées sont notamment le chef du groupement Bingilibazala et trois autres jeunes. Ils ont été transférés à la prison centrale de Bukavu, en attendant la suite du dossier.La société civile de Mwenga dit croire que ces sujets chinois seraient enlevés, suite au non-respect, par la société minière Blue Ant Minerals, des conventions de développement signées avec la population des zones sous leur contrôle, au Sud-Kivu.



À LA UNE
Retour en haut