Elections 2018 › Législative

Sud-Kivu : 2 personnes arrêtées pour avoir dénoncé la fraude électorale organisée par Néhémie Mwilanya

Néhémie Mwilanya

Plus de 4 cadres du PPRD, et proches de Louise Munga, cadre du même parti, sont poursuivis par la police pour avoir contesté l’élection de Néhémie Mwilanya, Directeur de cabinet du Chef de l’Etat, dans le territoire de Fizi.

Deux personnes sont déjà aux arrêts, il s’agit de Kosko et Swedi Kataya à Baraka et trois autres sont recherchées notamment Tanganyika Laki, Musato et le président de la Société civile du milieu pour avoir dénoncé la fraude électorale en faveur de Néhémie Mwilanya en organisant une marche de contestation le samedi », s’indigne un proche de Louise Muunga qui a préféré garder l’anonymat.
Dans la foulée, Alonga Gentil de Lulimba secteur de Ngandja s’est pendu après l’annonce de la victoire de Néhémie Mwilanya en défaveur de Louise Munga.

A Fizi, la population promet des actions de grandes envergures pour dénoncer cette élection de Néhémie Mwilanya et les menaces dont sont victimes certains cadres du PPRD pour avoir organisé la marche.
Côté proche de Néhémie Mwilanya, ils rejettent toutes ces accusations et se remettent à la Cour constitutionnelle, dernier organe pour trancher les questions électorales.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut