International › APA

Soixante-onze migrants secourus par les garde-côtes libyens

Un canot plein de migrants de différentes nationalités a été secouru, dimanche matin, par les garde-côtes au large de la ville libyenne de Khoms, a confirmé lundi un porte-parole des forces maritimes du pays.Le porte-parole Ayoub Kasem a déclaré aux médias que l’opération de sauvetage a permis de mettre en sécurité 71 migrants au nord de la ville de Khoms située à 120 km à l’est de Tripoli.

Les migrants secourus sont tous des hommes et viennent de pays africains et arabes, a-t-il précisé. Il s’agit de 27 Soudanais, 15 Egyptiens, 3 Palestinien et 25 Pakistanais.

Par ailleurs, la Mission d’appui des Nations Unies en Libye a déclaré dimanche dans un communiqué qu’un groupe de 66 réfugiés vulnérables a été évacué de la Libye au Rwanda jeudi dernier à bord d’un avion du HCR. Ils sont les premiers à bénéficier du mécanisme de transit d’urgence récemment approuvé et mis en place par le gouvernement du Rwanda, le HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés et l’Union africaine.

Le groupe comprenait un bébé né en détention en Libye il y a tout juste deux mois, ajoute le communiqué. Au total, 26 des personnes évacuées sont des enfants réfugiés, presque tous non accompagnés par un membre de leur famille ou un parent.

Selon l’UNSMIL, le deuxième vol d’évacuation est prévu dans les prochaines semaines.



À LA UNE
Retour en haut