International › APA

Social et santé au menu des quotidiens marocains

Les quotidiens marocains parus ce mercredi se focalisent sur nombre de sujets notamment le rapport du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) sur les manifestations d’Al Hoceima et le Coronavirus.+L’Economiste+ écrit que « c’est un travail équilibré et honnête que le CNDH a rendu public sur les manifestations d’Al Hoceïma », estimant qu’Amina Bouayach et son équipe méritent d’en être saluées. « Mais elles seront vilipendées: il y a tant de gens qui font leur miel des infox et fake-news. Il y en a tant d’autres qui en font leur gagne-pain ».

Le CNDH a fait un travail fouillé, explique le journal, retenant dans ce rapport détaillé deux points concernant l’avenir: D’abord l’incapacité des élites locales à traiter les questions politiques et l’incapacité des initiateurs de ce mouvement de contestation à produire une plateforme cohérente donc négociable.

+L’Opinion+ note pour sa part qu’ « on attendait du rapport du CNDH qu’il y inocule cette dose de sagesse indispensable au désamorçage de toutes situations sociales et politiques conflictuelles », soulignant que depuis la fin des événements d’Al Hoceima, on savait qu’un rapport sur les raisons et les implications de la crise “mijotait dans les couloirs du CNDH ».

« On souhaitait que ce rapport prenne de la hauteur et suffisamment de recul pour asseoir l’image d’un Etat fédérateur et bienveillant », poursuit le quotidien, rappelant que le Maroc l’a déjà fait par le passé, notamment en se réconciliant avec ses opposants les plus farouches et surtout à l’occasion de l’expérience réussie de l’Instance Equité et Réconciliation.

« A chacune de ces expériences, le pays a dû s’armer d’un courage et d’une sincérité exemplaires pour se regarder en face et reconnaître ses propres torts, avant de juger ceux de ses détracteurs. C’était et ça reste la condition «sine qua non» à toute volonté d’instaurer une véritable paix des braves pour mieux préparer l’avenir », conclut-il.

+Al Alam+ rapporte que la compagnie d’aviation civile, Royal Air Maroc a  annoncé la suspension jusqu’à nouvel ordre de tous ses vols à destination et en provenance d’Italie.

En application de la décision du gouvernement marocain, Royal Air Maroc (RAM) annonce la suspension, à partir de mardi de tous ses vols à destination et en provenance d’Italie jusqu’à nouvel ordre. A cet effet, la RAM met en place un dispositif spécial pour accompagner ses clients dans la gestion de leurs déplacements suite à ces changements, a indiqué la RAM dans un communiqué, cité par le quotidien.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut