› Eco et Business

Six milliards USD pour le budget 2019

Image d'illustration

Le projet de loi des finances de l’exercice 2019 est présenté en équilibre en recette et en dépenses à 10.352,3 milliards des Francs Congolais, soit un taux de régression de 0,01% par rapport à son niveau de 2018.

Ce budget équivaut à environ 6 milliards de dollars américains. Ce projet a été présenté par le Ministre d’Etat, Ministre du Budget au Conseil des ministres tenu ce mardi à Kinshasa. La configuration des recettes se présente comme suit :

  • Recettes du Budget général : 9.604,9 milliards de Francs Congolais contre 8.927,9 milliards de Francs Congolais notés en 2018, soit un taux d’accroissement de 7,6%.
  • Recettes des budgets annexes : 169,7 milliards de Francs Congolais contre 917,2 milliards de Francs Congolais en 2018, soit une régression de 81,5%
  • Recettes des comptes spéciaux : 577,8 milliards de Francs Congolais contre 508,1 milliards de Francs Congolais notés en 2018, soit un taux d’accroissement de 13,7%.

Selon le compte rendu du conseil du ministre, les recettes du budget général comprennent les recettes internes de 8.443,9 milliards de Francs Congolais et les recettes extérieures de 1.161,0 milliards de Francs Congolais. Les recettes internes sont constituées des recettes courantes de l’ordre de 8.293,9 milliards de Francs Congolais, soit un accroissement de 25,6% et les recettes exceptionnelles de 150,0 milliards de Francs Congolais, soit un accroissement de 100% par rapport aux prévisions de 2018.

S’agissant des dépenses de l’exercice 2019, elles se présentent comme suit :

  • Dépenses du budget général : 9.604,9 milliards de Francs Congolais contre 8.927,9 milliards de Francs Congolais votés en 2018, soit un accroissement de 7,6%,
  • Dépenses des budgets annexes : 169,7 milliards de Francs Congolais contre 917,2 milliards de Francs Congolais votés en 2018 soit une régression de 81,5%,
  • Dépenses des comptes spéciaux : 577,7 milliards de Francs Congolais contre 501,1 milliards votés en 2018, soit un accroissement de 13,7%.

Quant aux dépenses du budget général, elles comprennent :

  • La dette publique et les frais financiers pour 608,5 milliards de Francs Congolais ;
  • Les rémunérations pour 3.565,4 milliards de Francs Congolais, soit 37,7% d’accroissement aux prévisions de 2018 situées à 2.590,0 milliards de Francs Congolais et 43,0% des recettes courantes. Ce qui dépasse largement les critères de convergence macroéconomique de la SADC en matière de soutenabilité budgétaire, fixés à 35% au maximum.

Après débat et délibération, le projet de Loi des finances de l’exercice 2019 a été approuvé.

À LA UNE
Retour en haut