Politique › Actualité

Situation sécuritaire à Beni : Sylvestre Ilunga a échangé avec le SGA de l’ONU Jean-Pierre Lacroix

Jean pierre Lacroix et Sylvestre Ilunga

Le chef du gouvernement Sylvestre Ilunga a reçu en audience ce lundi 2 décembre à la Primature, la délégation des Nations Unies conduite par le Secrétaire Général Adjoint des Nations Unies chargé des opérations de maintien de la paix, Jean pierre Lacroix.

Il était question pour le premier ministre et l’Adjoint du Secrétaire Général des Nations Unies de réévaluer la collaboration dans la sécurisation des populations civiles dans l’Est du pays.

« C’était un message fort de solidarité et de compassion que j’ai adressé au nom du secrétaire général de l’ONU au Premier ministre. Nous avons aussi été touché par la réciprocité de ce sentiment, parce que, encore une fois, des collègues qui ont perdu la vie sont pour la plupart des congolais. Nous avons aussi réaffirmé l’importance cruciale de notre partenariat à tous les niveaux (…). Il y a des leçons à tirer de ce qui s’est passé, je crois que nous sommes tombés d’accord pour dire que chacun, de son côté, va garder ce qu’il peut mieux faire. En ce qui nous concerne, nous allons le faire très vite et de manière très approfondie,  et je crois qu’il y a aussi un engagement du côté de nos partenaires congolais qui peuvent faire la même chose.», a dit Jean-Pierre Lacroix au sortir de cette audience.

Le secrétaire Général de l’ONU chargé des opérations de maintien de la paix était accompagné de Leila Zerrougui, la cheffe de la MONUSCO, Carlos Loitey, Conseiller militaire et sous Secrétaire Général au Département des Opérations de Paix, François Grignon Représentant Spécial Adjoint du Secrétaire Général en RDC pour la protection et les opérations à la MONUSCO, le Général Thierry LION, Commandant intérimaire de la Force de la MONUSCO, Ugo Solinas, Directeur Adjoint de la Division de l’Afrique Centrale et Australe, Saad Adoum Assistant Spécial de Lacroix et Daniel Palmer, Assistant Spécial de Leila Zerrougui.



À LA UNE
Retour en haut