International › APA

Simone Gbagbo égraine sa vision pour la Côte d’Ivoire

L’ex-Première dame de Côte d’Ivoire, Simone Ehivet Gbagbo, a égrainé samedi la vision qui circule dans son « esprit » pour la Côte d’Ivoire, lors d’une Assemblée générale constitutive du Mouvement générations capables (MGC).

« Ce qui circule dans mon esprit et dans mon intelligence, cette Côte d’Ivoire doit être une Nation remplie de justice, d’équité et cette vision, elle demeure encore aujourd’hui ma seule boussole », a déclaré Mme Simone Gbagbo, au Palais des sports de Treichville, dans le Sud d’Abidjan.

Dans le manifeste du mouvement citoyen, l’organisation expose sa « vision » qui se fonde sur l’engagement politique de Simone Ehivet Gbagbo et les valeurs qu’elle porte, faisant d’elle un modèle inspirant.

« Votre vision, ce n’est pas Simone Ehivet  (…). Votre vision, ça ne doit pas être un individu, (mais) la vision que nous recherchions du plus profond de nous-même », a indiqué Mme Simone Gbagbo à l’endroit de ses filleuls.

« Chères filles, je réaffirme notre vision d’une Côte d’Ivoire forte, une Côte d’Ivoire souveraine, une Côte d’Ivoire réconciliée, moderne », ouverte sur l’Afrique et le monde, a-t-elle ajouté, se félicitant que le MGC se focalise sur les valeurs au travers du vocable « capable ».

Selon l’ex-Première dame de Côte d’Ivoire, « si aujourd’hui notre pays est à la croisée des chemins, c’est parce que ces valeurs sont en crise. Elles sont le remède pour guérir la Côte d’Ivoire de demain ».

Elle a exhorté le mouvement à être « un acteur dynamique et zélé du pardon », car « dans la puissance du pardon nous retrouvons la paix » et à cultiver une compétence, poussée jusqu’à l’excellence,  dans la crainte de Dieu, l’amour,  l’intégrité, la probité, la loyauté et la fidélité. 

« Cette nation prospère et moderne, elle doit s’édifier dans une Afrique intégrée à travers des oeuvres portuaires, aéroportuaires, routières » avec des hommes et des femmes compétents, ingénieux, créatifs, respectueux de la vie et travailleurs. 

Présent à cette Assemblée générale constitutive, Dr Gervais Boga Sako, un proche de l’ex-chef d’Etat Laurent Gbagbo, a salué la naissance du mouvement qui donne de l’espoir à la jeune génération en promouvant les valeurs.

En dix ans, Dr Boga Sako, de retour d’exil, a dit avoir défendu la République sous l’ère Laurent Gbagbo. En outre, il pensait que le retour de M. Gbagbo en Côte d’Ivoire le 17 juin 2021, allait aider à réconcilier les Ivoiriens, mais « hélas » les « espoirs se sont envolés et effrités ». 



Bon plan
Publié le 12.02.2021

RDC : Que faire ce Weekend de la Saint Valentin ?

Ce 14 février, la société BRASIMBA offre des espaces et des bons plans.  Elle  vous proposer  de très belles  soirée en amoureux. En couple ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut