Santé › Actualité

Des siamoises vivantes, après une opération de séparation en RDC

Un avion d'urgence a transporté la famille vers la capitale. JACKLYN REIERSON, MAF

Anick et Destin vont bien, dorment bien et mangent bien, selon leur médecin qui précise cependant qu’elles resteront en observation pendant trois semaines.

C’est une première en RDC, selon Le Dr Mudji. Anick et Destin, des siamoises, survivent à une opération de séparation.

Nées en août dernier, collées au nombril et partageant des organes internes, elles ont dû parcourir plus de 1 400 km avec leurs parents à travers la jungle, sur des routes dangereuses et aériennes avant leur opération. Un voyage de 15 heures à l’arrière d’une moto. Puis, transportées par avion à Kinshasa, les filles ont été opérées par une équipe de chirurgiens bénévoles.

Une réussite selon le Dr Junior Mudji qui s’en réjouit : « A 37 semaines, des siamois nés naturellement, c’est du jamais vu. Elles vont bien, elles dorment bien et mangent bien. En général, elles se portent bien. Nous allons les garder ici pendant trois semaines de plus pour être sûr que tout est normal ».



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut